Le Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty a célébré ce samedi le Laylatoul khadry dans la ville sainte de tivaouane. C’est l’occasion pour le guide spirituel à l’occurrence Serigne Mouhamadoul Moustapha Sy de revenir sur quelques facettes du Coran.
Dans son cour magistral le Cheikh nous fait comprendre qu’il y a une différence entre Al Hourann et Al Fourhaan. Il est important pour les croyants de comprendre le Coran que Serigne Moustapha Sy décrit comme un smartphone qui n’a pas de mode d’emploi mais plutôt un conseil d’utilisation. Pour que cette utilisation puisse être possible il faut des distributeurs agréés et nous renseigne Cheikh Moustapha ce sont les zikr qui sont agréés à faire le partage de connexion. De ce fait deux interprètes assistent les zikr. Il s’agit des deux sourates, Al khadr et Ad Douhan. Mais dans cette interprétation Al Khadr doit masquer son contenu mais par contre Ad Douhan doit dévoiler son contenu.
Le croyant doit pouvoir profiter du Coran. Pour celà il lui faut comprendre les Pistes( les lettres canoniques) et les réseaux d’émission. Les hommes doivent avoir conscience que toute leur destinée se trouve entre les mains de Dieu. Il est le seul qui puisse leur assurer un avenir certain.
Ensuite le seigneur dans son organisation a attribué certaines fonctions à des représentants qui sont les prophètes nous renseigne Al Maktoum.
En ce qui concerne le Pouvoir, la bonne gouvernance, la gestion administrative et les jugements il les a confiés à Salomon.
Pour le contrôle de la Terre, des écosystèmes, des océans , de la température, tout ce qui touche à l’aspect géographique sont contrôlés par Youssef
Et enfin les valeurs, les questions liées à la divinité, à la sacralité, à la sainteté sont confiés à la meilleure créature Seydina Mohamed car il renferme toutes les valeurs qu’un serviteur peut jouir pour assurer la mission divine.
Le Guide Spirituel nous dit que ces trois prophètes doivent déposer leurs rapports au Prophète qui doit les remettre au Seigneur afin qu’il fasse une évaluation et une programmation destinées aux hommes. Ces derniers selon Serigne Moustapha doivent savoir qu’ils sont plus importants que toutes autres créatures même le Coran qui est le livre Saint.
Si le Coran revêt une importance particulière c’est parce-que l’homme est là pour l’utiliser. Ce qui signifie donc que l’homme doit pouvoir tirer tous les bienfaits que son seigneur lui a réservé.
Malheureusement les hommes ont tendance à contester même leur créateur. Le Responsable Moral nous explique que toute la créature à l’unanimité accorde leur adhésion sauf l’homme. Seul l’homme le conteste malgré ce qu’il a fait pour lui.
Le Coran est incontestablement le livre de chevet pour la créature comme le dit Serigne Moustapha Sy le Coran c’est plus qu’une récitation, c’est plus que toute autre forme de piété c’est une façon providentielle de communier avec cette substance si longuement recherchée dans la matière grise de l’homme.
Le Coran c’est plus qu’une récitation c’est de la haute science défiant et les évènements et les bouleversements qui les accompagnent.

Essaie de commentaire par Khalifa Ababacar Ndiaye

laplumedesonmara

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here