XALIMANEWS : La Senelec et Melec PowerGen, une filiale du groupe libanais Matelec ont signé, jeudi à Dakar, un contrat d’achat d’énergie avec la centrale de production d’énergie indépendante (IPP) de 120 Mw de Malicounda, d’un coût global de 82 milliards de francs CFA.

« La signature de ce contrat, marque une avancée significative dans le processus de mise en œuvre du plan de production par le développement d’une centrale en cycle combiné de 120 mgw à Malicounda » a indiqué Mouhamadou Makhtar Cissé, directeur général de la Senelec.

Qui souligne, dans les colonnes de Sud Quotidien, que « la centrale sera d’un apport déterminant dans l’offre d’énergie de Senelec et pour le développement de la localité de Malicounda ».

Le projet qui sera réalisé en co-développement avec Africa 50, Senelec et le Melec PowerGen vise à accélérer la cadence des réalisations et pour avoir un meilleur tarif par la mobilisation de financement compétitif, a dit M. Cissé.

« La réalisation de centrale constitue un tournant important pour le renforcement de la qualité des services. Elle fait suite à une procédure de mise en concurrence, lancée, le 29 juin 2017″ a rappelé le DG de la Senelec qui a appelé les deux partenaires à “mobiliser toutes les ressources nécessaires pour anticiper les travaux afin que le premier kilowatt, puisse être produit au début de l’année 2019 ».
Abordant dans le même sens, Samer Nasr, le représentant de Melec PowerGen a fait de ce projet “un nouveau challenge” à réaliser “très rapidement” pour son groupe.

Il a en outre fait noter que son groupe essayé d’anticiper sur certaines actions pour lancer “rapidement” les travaux et être sur le réseau bien avant le délai contractuel.

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here