XALIMANEWS : Le vendredi dernier, vers les coups de minuit, le vieux Vincent Gomis est décédé à la suite d’une courte maladie à Malika Montagne, une localité du département de Pikine. Sa famille l’a acheminé à la morgue du centre de santé de Keur Masar, le temps de bien préparer son enterrement. Hier, ses proches sont tombés des nues, lorsqu’ils sont allés récupérer le corps. A leur grande surpris, on leur a fait savoir que le corps ne se trouvait plus dans la morgue. Pire, ils n’ont pas reçu d’explications sur les raisons de la disparition du corps. Enquête révèle que des investigations et regroupements ont permis de savoir que la gendarmerie de la localité à été mise à contribution. Que le responsable de la morgue et quelques toubibs ont été auditionnés par les hommes en bleu. Selon les informations, le corps de Vincent Gomis a été confondu avec celui d’une autre personne âgée, de confession musulman dont la famille a procédé a l’enterrement de la dépouille confondue dans le cimetière musulman de Bargnie.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here