Dans un fauteuil après sa victoire à l’aller (0-2), la Juventus a fait son job de manière très sérieuse en s’imposant (2-1, Mandzukic, Alves, Mbappé) en demi-finales de la Ligue des champions face à l’AS Monaco, révélation de la compétition qui peut être fière de son parcours. Deux ans après sa finale perdue contre le Barça, la Vieille Dame retrouve la finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Sauf remontada de l’Atletico demain, elle défiera le Real Madrid. Toujours active sur trois fronts, la Juve est-elle en route pour le triplé?

1. La Juve, futur champion?
La confiance gonflée à bloc grâce à sa qualification contre le Barça en quarts de finale, la Juventus a continué sur sa lancée. Alors qu’elle avait déjà fait le plus dur à Monaco, la Vieille Dame ne s’est pas reposée sur ses lauriers. C’est tout à son honneur. Grâce à des reconversions offensives exceptionnelles, un jeu en triangle séduisant et une défense de fer, les hommes d’Allegri ont largement dominé Monaco, puni pour ses largesses défensives. Mention spéciale pour Dani Alves: auteur de deux assists au match aller, l’international brésilien a délivré une passe décisive et signé un but stratosphérique, une reprise de volée dont seul lui a le sercret. Sans véritable faille et solide dans tous les secteurs de jeu, cette Juve-là possède tous les atouts pour aller au bout de la compétition. Vu sa régularité sur la scène européenne les dernières années, ce ne serait qu’une juste récompense.

2. Monaco, la fin du conte de fées
La tâche s’annonçait compliquée voire impossible pour les Monégasques et cela s’est confirmé. En s’inclinant (2-0) à domicile, l’actuel leader de la Ligue 1 avait déjà fortement hypothéqué ses chances de qualification. Dépassés par la vitesse de reconversion des Italiens, leur marque de fabrique, les hommes de Jardim ont été dépassés par les évènements ce soir au Juventus Stadium, une forteresse imprenable (6 défaites en 162 matchs officiels depuis son inauguration en septembre 2011). Sans quelques prouesses de Subasic en première mi-temps, le score aurait d’ailleurs pu être bien plus lourd. Quoi qu’il en soit, l’équipe française s’en va par la grande porte et aura fait souffler un vent de fraîcheur sur la C1 grâce à son football offensif ou la révélation de talents comme Mbappé. Sauf catastrophe, elle se consolera avec le sacre en Ligue 1.

3. La Juve en route vers le triplé?
Qualifiée pour la finale de la C1 à Cardiff le 3 juin, la Juve est toujours en route pour un éventuel triplé historique. Ce dimanche, elle pourrait être sacrée championne d’Italie pour la sixième fois d’affilée sur le terrain de l’AS Rome. Elle disputera aussi la finale de la Coupe d’Italie contre la Lazio. L’équipe italienne est-elle en train d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du club? Les supporters bianconeri en rêvent déjà.

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here