Colonel Doudou Ndiaye, inspecteur régional de l’Admi­nis­tration pénitentiaire de Thiès et de Diourbel, n’est plus. Il a été retrouvé mort dans son bureau, au cinquième étage de l’immeuble «Pape Diop» en face de la Promenade des Thiessois. C’est aux environs de 19 heures que des éléments de la 21ème compagnie d’incendie et de secours des sapeurs-pompiers de Thiès ont transporté le corps du maton au centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndié­guè­ne de Thiès. Selon les premiers éléments de l’enquête, colonel Ndiaye, à la tête l’inspection ré­gionale de l’Adminis­tration pénitentiaire de Thiès et de Diourbel, serait mort de ma­nière naturelle. Il est décédé suite à un malaise dans son bu­reau, sis à l’immeuble «Pape Diop». «Il était ce matin (hier) au travail. Et après un détour à la prison de Thiès pour s’enquérir des préparatifs du défilé du 4 avril, c’est alors qu’il venait de monter à pied au 5ème étage de l’immeuble qu’il tom­ba raide», explique une source. Colonel Doudou Ndiaye, plus de la soixantaine et natif de Saint-Louis, vivait avec sa fem­me à Foundiougne et était en service depuis 2015 à Thiès. Le défunt devait aller à la retraite le 1er mai prochain. La levée du corps est prévue aujourd’hui à la morgue du centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndié­guène et l’enterrement à Saint-Louis, sa ville natale.

Source: lequotidien.sn

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here