Dans sa chronique de la semaine Pape Alé Niang revient sur le dernier remaniement ministériel et nous replonge dans le souvenir de certaines déclarations du Président Macky Sall. Le chroniqueur de dakarmatin revient également sur les dessous de la nomination de Aliou Sall.

PARTAGER

4 Commentaires

  1. Noooon Pape Alé Niang, cette fois tu as touché le fond de la malhonnêteté et de la démagogie. À qui veux-tu faire croire que le Sénégal de 2012 est le même que le Sénégal de 2017 et que le nombre de ministres ne doit pas augmenter ? Faux et stupide : les priorités, les enjeux et les configurations d’un pays changent chaque année et influencent les institutions et le personnel gouvernemental. C’est une réalité élémentaire en sciences politiques. Un retour a l’UCAD te fera du bien… Exemple, le nombre des ministres de Macron va augmenter à chaque remaniement.
    Deuxièmement, tu nous remets toujours les anciens discours de Macky avant son élection, mais tu oublie volontairement de nous remettre les anciens discours de tes grands amis d’aujourd’hui (les Abdoulaye Wade, Abdoul Mbaye, Khalifa Sall, Idy et consorts). Même Assane Diouf est devenu un de tes bons amis… C’est très troublant car le procédé est tout simplement malhonnête et manipulateur. Tu n’es ni juste ni objectif ni équitable dans tes chroniques Pape Alé Niang. Sinon pourquoi tu ne nous remets pas les anciens discours de Khalifa Sall avant l’alternance de 2000 ? Il avait juré être prêt à tout pour empêcher cette alternance ! Les archives sont encore là. Mais toi Pape Alé Niang tu fais tout pour cacher à tes auditeurs ce terrible passé Khalifa Sall, mais comme il est ton candidat pour 2019, ceci explique bien cela…. Nous y reviendrons…
    Troisièmement, tu continues à t’acharner sur la famille de Macky Sall. Hier tu t’attaquais à de paisibles entrepreneurs sénégalais qui ne t’ont rien fait, aujourd’hui c’est Aliou Sall. Comme si c’est indigne d’occuper un poste de direction au Sénégal si on est issu de la famille présidentielle. Au nom de quoi ? Alors qu’il faut tout simplement en avoir les compétences et les garanties d’éthique et de transparence. Sur ça tout le monde est d’accord. Tu dis que maintenant le pouvoir est à la Mosquée Omarienne, pourquoi du temps de Wade tu n’as jamais dit que le pouvoir était à Touba ? C’est de la fumisterie, de la tromperie et de l’hypocrisie.
    Donc arrête tes manipulations Pape Alé Niang qui n’honorent ni toi, ni la profession de journaliste. Comme je l’avais dit pour le Référendum et pour les législatives, à l’approche de chaque élection, tu mènes une campagne démagogique et haineuse contre Macky, sa famille et son gouvernement. Et tu feras pareil pour 2019. Mais heureusement qu’à chaque fois, les Sénégalais ne t’ont jamais suivi, sachant qui tu es et comment tu te comportes avec chaque nouveau Président…

  2. Parfois, je m’imagine Macky Sall causant avec des copains. Et ces derniers de lui dire:
    – “Non, Macky, vous ne pouvez pas le faire. Les sénégalais avaient combattu Wade pour cela”.
    Et lui, de rétorquer:
    – “Combattu Wade pour cela, laissez moi rire. Je vous dis qu’ils sont remplis de cons. Je vais le faire, et vous allez voir que les cons vont applaudir.”

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here