Depuis hier c’est silence cimetière au Groupe Wal fadjri. Pour justifier les faits le président Directeur général du Groupe, Sidy Lamine Niasse, n’a pas fait dans la dentelle. Pour lui les causes ne sont pas à chercher loin. C’est Macky Sall. En fin communicant c’est dans une conférence de presse, tenue dans l’urgence, qu’il accuse nommément le Président de la république d’être derrière la fermeture de son Groupe de média. Les démentis apportés par le porte-parole du président, Abou Abel Thiam, ne le font pas varier de dsicours. Mr Niasse n’en démord pas. C’est Macky. Il a beau été répété que c’est le fisc qui est à l’origine de la fermeture, que dalle Sidy lamine Niasse s’arc-boute à sa version. C’est Macky Sall. Et une certaine presse n’aide pas dans le rétablissement de la vérité. Prise d’emballement, elle préfère entretenir la polémique que d’investiguer pour transmettre la vérité. Mais la vérité doit être dite et s’il le faut la répéter autant de fois que cela est nécessaire. C’est le fisc qui a bel bien fermé le Groupe Wal fadjri. La raison on la connaît. Le Groupe Wal Fadjri doit de l’argent, beaucoup d’argent au fisc. Il se pose ici une question de conscience citoyenne. Il faut payer ses impôts. Faute de quoi, il ne faut pas s’étonner de la saisie de comptes, de matériels d’un groupe comme le cas d’espèce. A entendre hier le patron du groupe Wal fadjri au micro du journaliste de la TFM, une simple lecture entre les lignes fait sauter la vérité. L’allusion à un épongement de ses dettes vis-à-vis du fisc par l’ancien président Me Wade. Cet argument n’est pas convaincant. Il est même grave. La justice doit chercher à comprendre qu’est ce qui bien pu motiver l’ancien gouvernement d’Abdoulaye Wade a éponger toutes les dettes que le Goupe wal-Fadjri devait à l’état du Sénégal par le biais du fisc. Mais revenons à notre angle de traitement. L’accusation portée contre Macky Sall. Elle-cette-accusation n’est pas crédible. Pas du tout crédible. Il convient de voir dans cette sortie de Mr Niasse une tactique de noyer le poison. En faisant croire à l’opinion nationale et internationale, il a d’ailleurs dit qu’il saisira l’opinion internationale, qu’il set victime d’injustice. Que la presse est bâillonnée. Si tel était objectivement le cas, je serai parmi ceux qui s’éleveraient pour dire non. Les raisons de cette fermeture du Groupe Wal-Fadjri ne tiennent ni à la répression de la liberté d’expression encore moins à une volonté délibérée de faire taire un média qui dérange. Il faut avouer que si Macky Sall voulait vraiment fermer ce Groupe, il y a longtemps qu’il l’aurait fait. Combien de fois dans ses émissions Sidy lamine Niasse s’en est pris à Macky Sall. Et pourtant jamais le président de la république n’a daigné répondre. Jamais Sidy lamine n’a été inquiété. Jamais ses propos n’ont été réprimés. lMais e fisc c’est le fisc. Aucun citoyen n’est au dessus de la loi. Au Sénégal patron de presse rime avec intouchable. Ces hommes sont craints et respectés parce que considérés comme disposant de puissantes forces de nuisances. Les médias. Seulement voilà. Les temps ont changés. Nous sommes dans une nouvelle ère. Celle de Macky Sall. Transparence, justice, sens de la république, équité, honnêteté voilà entre autres les principes de gouvernance pronés par Macky Sall. Finie la période Wade où un simple meeting un jour de mars 2011, sous l’égide de Lamine Niasse, a obligé l’ancien président de la république à se courber devant Sidy Lamine Niasse. Cette période appartient désormais au passé. Il faut payer ses dettes vis-à vis du fisc. Et puis c’est tout. Et tout rentrera dans l’ordre.

Abdoulaye Mbodji
Journaliste (Promotion 2005 Ecole Supérieure de Journalisme de Paris).

PARTAGER

6 Commentaires

  1. Arretez de vous prostituer a chaque qu’ on a un nouveau president pour vs faire une nouvelle virginite a ses yeux.
    Gueumoulene touss.

  2. parfaiement raison Mr mbodj. sidy est un vrai Doungourou et vrai mythomane.un vrai batard qui devait suvre le chemin de El hadj Diouf en guinee Pour trouver son vrai pere

  3. ABLAYE PAS MAL TON ARTICLE…….mais signé diplômé de je ne quelle école de journalisme à paris ça fait un peu marketing…encore que tu en as le droit…comme moi j’ai le droit de le relever……

  4. Il devait avoir honte avec tous les hadiths qu’il récite même si le Wade lui avait amnistié les taxes Il devait refuser. En plus le pays a changé le peuple exige du nouveau président une nouvelle gestion et une transparence et ce n’est pas en optant au jeu du chantage qu’il compte gérer sa société. LE PEUPLE SENEGALAIS A DECOUVERT QUI EST SIDY LAMINE NIASSE; IL N’A PAS BESOIN A CHERCHER A AMEUTER LE PEUPL;PEINE PERDUE

  5. c’est l’ancien régime qui a épongé la dette, ça c’est incroyable,on comprend maintenant pouquoi sidy l niass avait tout d’un coup retourner sa veste dans l’entre deux tours, et combattait macky sall, mais voilà comment fonctionne ce pays, les pros en donneur de leçon,sont les plus illégaux et démagogues ,sidy lamine niass est un parasite qui n’est lá que pour ses intérets personels

  6. “Et une certaine presse n’aide pas dans le rétablissement de la vérité”
    Le cas de Sidy Lamine NIASSE peut se résumer à travers cette phrase de Mr Mbodji. Voilà quelqu’un qui a toujours dormi sur ses lauriens dans l’illégalité totale et à l’image de la fable de La Fontaine “la cigale et la fourmi” se réveille aujourd’hui face à la dure réalité du FISC. “Dine ak Diamono” avait il l’habitude de nous pomper l’air. Sans nul doute, “Dine ak Diamono” les telespectateurs sénégalais le valent bien mais le “laudateur des princes” au gré uniquement de ses intérêts crypto-personnels semble oublier ou du mois feint d’ignorer une maxime bien de chez nous:
    “Dinne” n’a de valeur pour le peuple que quand son pourfendeur est un Exemple pour lui et que ce dernier est exempt de toute dette (financière, morale, sociétale) dans le “Diamono”. Ce qui est loin d’être le cas pour le “laudateur de l’aube”.
    Et malheureusement, une certaine presse en mal de ventes, entretient une polémique (sans fondement) stérile et improductive pour le sénégalais lamda. Mr Niasse, ton discours n’a rien de nouveau car c’est exactement le même que tu nous avais servi au lendemain de ton agression (air de règlement de comptes)par la racaille de Kara. Hier, c’était Wade et aujourd’hui c’est Macky le responsable.
    ET dire que tu veux te dérober du Fisc en menaçant de saisir l’opinion internationale…. Sacré Sénégal, on croit vraiment rêver!!! Dans quelle planète, sommes nous?.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here