Le staff technique de l’équipe nationale a besoin d’être renforcé pour réussir la dernière partie des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, a suggéré l’ancien arrière droit international Pape Fall, reconverti entraîneur.

‘’Pour garder toutes nos chances de qualification, il y a un réel besoin de renforcer le staff technique qui a fait preuve de beaucoup de tâtonnements lors des derniers matchs de qualification, notamment contre le Burkina Faso’’, a commenté le technicien, ancien membre du staff technique du SM Caen.

Pape Fall qui a joué à la Jeanne d’Arc de Dakar et à la SEIB de Diourbel avant d’être recruté par l’Olympique de Marseille vers la fin des années 80, estime qu’il y a besoin d’un technicien d’expérience dans le staff. ‘’Nous avons sur le plan du potentiel tout pour survoler cette poule, mais je n’ai pas l’impression que le staff technique arrive à mettre à disposition les stratégies pour permettre à ce groupe de donner la pleine mesure de ses qualités’’, a estimé le technicien.

‘’Comment on peut avoir des joueurs d’un tel niveau et manquer de qualité dans le jeu produit ?’’, s’est-il interrogé, appelant la direction technique nationale et la Fédération sénégalaise de football (FSF) ‘’à prendre leur courage à deux mains avant qu’il ne soit trop tard’’.

‘’Nous avons eu un nouveau joker avec cette décision de la Fifa de faire rejouer notre match contre l’Afrique du Sud, profitons-en pour apporter un plus au staff’’, a-t-il dit, estimant que ce serait un immense gâchis de rater la qualification à la Coupe du monde.

‘’A un certain moment, dans le haut niveau, on est appelé à prendre des décisions et dans ce cas précis, il y a un besoin d’apporter quelque chose à ce staff’’, a-t-il dit.

La Fifa a décidé mercredi de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal (2-1) qui a été marqué par des décisions d’arbitrage jugées scandaleuses par le monde du ballon rond. L’arbitre ghanéen, suspendu trois mois dans un premier temps par la Confédération africaine de football (CAF), a été banni à vie par la Fifa qui l’a reconnu coupable d’avoir manipulé le résultat de ce match joué en novembre dernier.

Le Sénégal est 3-ème avec 5 points (+2) dans sa poule derrière le Burkina Faso (6 points +) et le Cap Vert 6 points (-2). Mais plus que ces deux autres sélections, il reste trois matchs à jouer pour les Lions en raison de la décision de la Fifa de faire rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal.

aps.sn

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here