XALIMANEWS: L’administrateur de Pastef,Birame Souleye Diop, convoqué par la gendarmerie hier, maintient ses propos tenus en conférence de presse et annonce une plainte contre X. Voici, in extenso le contenu du communiqué :

« POUR QUE NUL N’IGNORE !

J’ai lu suivant les écrits d’une presse que moi Birame Souleye, j’aurais invoqué être induit en erreur devant les gendarmes.

Cela est totalement inexact. Je n’ai jamais argué être induit en erreur, ni exprimé de regret ni présenter d’excuses.

J’ai bien dit avoir porté la parole officielle du Parti et je ne me suis exprimé qu’à ce titre.

Me concernant personnellement je n’ai aucun grief ni aucun reproche personnel à faire à la Gendarmerie nationale et jamais je ne lui porterai tort.

Par contre pour la circonstance, j’ai maintenu l’intégralité de mes propos et je leur ai dit que des témoins oculaires des faits existent, que nous déposerions plainte contre X pour la manifestation de la vérité.

Tout autre propos serait mensonger et diffamatoire. De toute façon, c’est de notoriété publique les PV d’auditions se retrouvent dans la presse du pouvoir. Si cela se réalise encore pour l’espèce, Nous aurons tous l’occasion de le lire.

J’ai demandé personnellement au commandant de la gendarmerie et au chef de Brigade d’en délivrer copie à mes avocats.  C’était dans ce but là. Ils m’ont dit que ce n’est pas possible.

Je précise toutefois avoir été traité avec respect, courtoisie et professionnalisme par ceux qui m’ont entendu et qui ont respecté tous mes droits.

Je remercie tous nos frères et sœurs qui nous ont exprimé leur soutien à travers le Sénégal et la diaspora, tous nos amis et anciens camarades, nos frères qui au-delà des  petites frontières politiques nous ont soutenu. Le Sénégal est plus important que nos personnes.

Le combat continue. »

Birame Souleye Diop
L Administrateur du parti

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here