“GagnIons ensemble”, “Pour un avenir meilleurS”, “Tous déterminEZ”… Au Congo-Brazzaville, les candidats ont commencé à placarder leurs affiches de campagne pour le premier tour des élections législatives, prévu le 16 juillet prochain. Mais nombre d’entre elles sont truffées de fautes d’orthographe et de grammaire, ce qui n’a pas échappé à certains internautes qui moquent ce manque de sérieux.

Après les perles du bac, c’est au tour des candidats aux élections législatives congolaises d’être la cible des moqueries sur les réseaux sociaux. Depuis la semaine dernière, des internautes s’amusent à corriger les affiches de campagne mal écrites ou bourrées de fautes des candidats.

“Aidez les autres c’est mon métier”, a ainsi écrit une candidate sur son affiche, jugeant bon de conjuguer un verbe qui devrait être écrit à l’infinitif.

“Pour l’avenir en Marche, je vote le suppliant Romuald Mban”, peut-on également lire sur un tract électoral à la référence macroniste évidente, et dont le rédacteur semble avoir fait une transcription depuis l’oral du mot “suppléant”.

“Choisir la poule et les poussins c’est voter Maman Poulée”, écrit une autre candidate, que les internautes soupçonnent d’avoir voulu accorder le mot “poulet”.

Candidat à Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville, Dany Bertrand Ondongo a lui aussi été épinglé par les internautes pour son slogan “Pour un avenir meilleurs” (ou le mot “meilleur” devrait être écrit au singulier).

Ce dernier s’est défendu, en se défaussant sur le “concepteur” de son affiche et en a partagé une nouvelle, sans la faute.

“J’ai peur que nos députés soient des gens qui n’aient ni les compétences ni l’étoffe”
Pour Galhen Mayassi, chargé de communication dans une entreprise de télécom à Brazzaville, qui a interpellé la rédaction des Observateurs de France 24 à ce sujet, ces fautes à répétition interrogent sur les compétences des futurs députés et nuisent au sérieux des élections.

C’est la première fois que je remarque autant de fautes sur les affiches de campagne ! C’est à la fois marrant de recenser ces affiches, mais c’est également désespérant : à quoi va ressembler notre Assemblée nationale ? J’ai bien peur que nos députés soient des gens qui n’aient ni les compétences ni l’étoffe pour cette fonction !

Si on avait seulement vu deux ou trois affiches avec des coquilles, d’accord. Mais là, pour que plusieurs internautes se mettent à partager les perles des candidats, c’est que tout le monde s’en rend compte et que le phénomène est vraiment frappant. Je me demande vraiment comment sont validées les candidatures…

En fait, c’est le sérieux de nos hommes politiques et de nos élections qui est remis en cause. Certains candidats se défendent en expliquant qu’ils ne sont pas directement responsables. Mais franchement, si le candidat est sérieux, il peut vérifier le contenu de ses affiches avant de les imprimer…

“En plus, les affiches sont collées n’importe comment”

J’ai l’impression qu’il y a un vrai laisser-aller. Et il faut ajouter à cela que les affiches sont collées n’importe comment dans les rues. J’en ai déjà vu une collée sur un panneau de signalisation ! On remarque aussi des slogans communautaristes comme chez un candidat qui se vante du soutien de “la communauté ouest-africaine et islamique”. Pour moi, c’est déplacé, les candidats sont censés s’adresser à tous !

Source: France24

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here