La construction d’un nouveau palais Présidentiel à Rufisque n’enchante pas l’organisation internationale de défense, d’orientation et d’intégration de migrants Horizon sans Frontières au moment où la jeunesse sénégalaise en quête d’un avenir digne se tue en méditerranée.
La problématique de l’emploi des jeunes doit être une priorité absolue, elle nécessite un traitement d’urgence et de nouvelles stratégies d’orientation pour lutter contre l’extrême pauvreté facteur de propension à l’émigration clandestine.
C’est pourquoi HSF exhorte l’Etat du Sénégal à réflexion prospective, une remise en cause dans le mode gestion du pays en vue d’un perfectionnement du système actuel.
L’Etat du Sénégal doit s’abonner à l’obligation de résultats, raison pour laquelle il urge de faire le bilan économique du pays et mettre l’accent sur les priorités justes (éducation, santé, emploi des jeunes, eau potable etc.…)
Au chapitre des migrations internationales, la colère est vive dans la diaspora et la déception très grande.
Des sénégalais sont assassinés, d’autres ont maille à partir avec la justice des pays d’accueil sans aucune assistance spécifique de l’Etat, regrette HSF.

Boubacar Séyé
Président d’Horizon Sans Frontiéres

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here