XALIMANEWS- A Kédougou, après la fuite de 200 guinéens mis en quarantaine et qui se sont échappés de Labé, le médecin chef demande aux populations de collaborer avec les autorités au cas où elles verront des personnes étrangères surtout du côté de nos frontières car près de 200 personnes qui sont des cas contacts suivis en Guinée, ont disparu des radars de Labé.
En effet, selon les informations qu’il a reçues des médecins Guinéens, 318 personnes contacts étaient suivies par leurs services et parmi elles, 200 seraient dans la nature. Et si l’on sait que la région de Kédougou partage les mêmes frontières avec la ville de Labé, on comprend dès lors l’inquiétude des autorités de la région.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here