Atteint par le Covid-19, l’artiste camerounais Manu Dibango est mort mardi matin à l’âge de 86 ans des suites de la maladie, a annoncé sa famille.

1 Commentaire

  1. C’est le pouvoir légionnaire qui dirige le Cameroun qui en est responsable. Alors que le traitement à la chloroquine est à portée de tout pouvoir non obsédée par l’envie d’utiliser le coronavirus pour terroriser son peuple pour enfin obtenir ce qu’il rêvait, celui du Cameroun a montré préférer un Manu Dibango mort à un Manu chez lequel il aurait tenté la chloroquine et aurait eu des effets secondaires compliqués.
    Parce que c’est cela le drame actuel de nos dirigeants, ces préfets de la France. Un traitement prometteur a beau avoir été trouvé, mais tant qu’il n’ont pas l’aval de leurs maîtres français, ils préféreront laisser le mal corona continuer de faire ses ravages dans leurs peuples sans l’essayer.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here