XALIMANEWS : « Il faut rapatrier immédiatement les 13 étudiants sénégalais qui vivent à Wuhan, épicentre de l’épidémie du coronavirus.
Le Président Wade demande le rapatriement de nos 13 jeunes compatriotes qui vivent à Wuhan. Evidemment, il faut le faire avec précaution et ne pas exposer les Sénégalais au risque du coronavirus. Eux aussi ont droit à la santé.
Ce rapatriement doit être entrepris immédiatement car, si une maison brûle, on ne dit pas ‘’Je vais réfléchir’’.
Toutefois on doit prendre des précautions pour que des malades n’importent pas dans notre pays les microbes d’une épidémie dangereuse qui expose la population entière.
Dans ce cas les précautions à prendre sont très simples.
Envoyer une équipe médicale constituée de médecins sénégalais qui, avec leurs collègues chinois, sélectionnent ceux qui ne sont pas atteints pour un rapatriement immédiat, les autres, s’il y en a, devant être traités sur place dans les hôpitaux chinois jusqu’à leur guérison totale ;
Les autres étudiants doivent être mis en quarantaine dans un pays très chaud car, selon les spécialistes, le risque de propagation au Sénégal est faible du fait que nous sommes un pays chaud.
Nous ne devons pas laisser plus longtemps nos étudiants, leurs parents et amis dans l’angoisse.
Je lance un appel à tous les pays africains sans exception, mais particulièrement ceux d’Afrique de l’Ouest. Dans le cas où il y aurait des ressortissants d’autres pays africains bloqués à Wuhan, nos pays pourraient mutualiser leurs efforts et organiser un rapatriement collectif dans le respect des mesures traditionnelles de précaution, notamment la quarantaine en pays chaud avant la rentrée à leur domicile».

2 Commentaires

  1. Merci Mame Laye, vous au moins vous savez prendre vos responsabilités. Tous les sénégalais ont les memes droits, l’état doit les traiter de la meme façon et les rassurer tous. Vivement que ces ressortissants sénégalais rentrent au bercail dans les conditions adéquates, parmi les siens.

  2. Même s’il ne peut rien faire. Parce que tant qu’on est humain, on doit exiger leur rapatriement.
    Observons les contradictions de Macky Sall et ses soutiens.
    Macky Sall dit bien qu’il n’a pas les moyens de rapatrier les étudiants sénégalais. Vous noterez, pour autant que vous compreniez français, que ne pas avoir les moyens de rapatrier, et ne pas avoir les moyens de prise en charge sont deux choses différentes. Macky a dit les moyens de rapatrier et non les moyens de prise en charge.
    Alors entrent en jeu tous les ajusteurs de mensonges, ceux là qui sont chargés de suivre Macky, l’éternel casseur, pour recoller les morceaux de ce qu’il casse. Alors, ces ajusteurs de mensonges nous disent qu’il ne faut pas entendre dans « moyens » ceux logistiques ou financiers (parce que ceux là, le Sénégal les a), mais il faut entendre moyens techniques et médicaux.
    Et les ajusteurs de mensonges de poursuivre pour nous dire que l’état suit de près les étudiants sénégalais de Wuhan, et ils sont tous en très bonne santé, aucun d’eux n’est atteint. Mais diable, pourquoi ils n’arrivent pas à comprendre, alors, qu’il s’agit de rapatrier des gens qui sont en bonne santé. Donc les moyens techniques et médicaux sont inutiles. A moins qu’il y ait des mensonges emballés dans ce discours.
    Et on nous annonce, pour abêtir encore plus les ajusteurs de mensonges, que 3 chinois venus de Chine ont été pris en charge par l’hôpital de Thiès qui les a mis en quarantaine, les a suivi pendant 14 jours pour annoncer, fièrement, qu’ils ne sont pas atteints et qu’ils peuvent aller vaquer à leurs occupations. Mais alors, tout au moins à Thiès, nous avons des médecins qui peuvent prendre en charge des gens revenus de la Chine où sévit l’épidémie de coranavirus. Sauf à défendre que ces médecins thiessois ont relâché des chinois dont ils ne savent rien, qu’ils ignorent s’ils sont atteints ou pas, et qu’ils fait courir au Sénégal le risque de voir naître la maladie, force est d’accepter que nous avons les moyens techniques et médiaux pour être sûr qu’une personne n’est pas atteinte. Or on nous dit déjà que nos étudiants ne le sont pas.
    Et toujours pour abêtir encore les ajusteurs de mensonges du Macky, on nous dit que des experts de l’Afrique dans le domaine se sont réunis à Dakar, qu’ils ont arrêté des méthodes de dépistage et de suivi des personnes atteintes, que l’institut pasteur, qui est à Dakar, est chargée de former des médecins africains pour la prise en charge des personnes suspectés de porter le virus. Sauf à supposer, encore, que tous ces experts, et l’institut pasteur, ne se sont réunis que pour faire du bluff, force est d’admettre que nous avons les compétences médicales et techniques pour prendre en charge.
    Après tout cela, allez chercher les raisons pour lesquelles Macky Sall refuse de rapatrier. Si vous êtes honnêtes avec vous même, et si vous ne refusez pas de bien utiliser votre cerveau, vous le trouverez qu’une seule raison: la méchanceté crue. Une méchanceté crue causée par un ego hypertrophié. Quand Macky Sall fait l’erreur de prendre une décision, si cette décision ne fait mal qu’à de simples sénégalais, et si, en plus cela fait un bruit médiatique, il ne reculera jamais dans sa décision, quelques soient les conséquences catastrophiques que cela coûtera à des sénégalais. Parce que faire marche arrière ne rime pas bien avec sa peinture médiatique.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here