A mes chers compatriotes de Wuhan

Chers frères et sœurs

Nous osons espérer que la déclaration du président de la République selon laquelle l’Etat du Sénégal n’a pas les moyens de vous rapatrier n’était qu’une erreur de communication. Cela ne peut même pas être considéré comme une mauvaise plaisanterie vue la gravité du sujet, même si cela en a tout l’air.

Nous espérons vivement qu’il se rendra compte à temps de son erreur et qu’il se mettra au travail pour vous extirper du piège de Wuhan.

Ce n’est malheureusement qu’un souhait que nous tenons à exprimer fortement.

Cependant, j’aimerais que vous sachiez que votre état d’esprit et votre moral sont importants dans cette épreuve.

Beaucoup de vos droits ont certainement déjà été foulés aux pieds par nos gouvernants durant votre parcours et cela ne vous a pas empêché d’aller chercher le savoir jusqu’en Chine.

S’ils vous abandonnent aujourd’hui, sachez que celui qui vous a toujours secourus ne vous abandonnera jamais : votre Seigneur.

Vous êtes en vie. Et tant qu’il y a la vie, il y a de l’espoir. Placez cet espoir en vous. Tout ce débat autour de votre rapatriement au pays, ne doit jamais ébranler votre foi et vos capacités intrinsèques devant vous permettre de surmonter les obstacles.

Vous n’avez d’autres choix que de rester sereins. Et dites-vous bien que si ce maudit virus devait épargner des personnes, vous ferez partie du lot.

Le difficile, vous l’avez certainement rencontré dans votre parcours et vous avez eu à le terrasser. Vous allez y arriver encore une fois et vous rentrerez la tête haute, fiers d’avoir trouvé en vous la force qui vous a permis de tenir le coup.

Je vous exprime toute ma solidarité et ma compassion.

Thierno Bocoum
Président du mouvement AGIR

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here