Ils n’ont vraiment honte de rien, les gens de l’Apr et  leurs esclaves de BBY. Même avec un score médiocre et une très forte  abstention, ils fêtent leur victoire volée. Chez eux, la morale n’existe pas. Ils sont devenus des dévergondés. Ce n’est pas trop de dire qu’ils sont des idiots. Idiot à l’image du directeur de cabinet de Macky Sall, Me Oumar Youm qui déclare que les absents ont toujours tort pour parler des abstenus au referendum. Quelle connerie ! Quand les gens ne se rendent plus aux urnes, c’est qu’il y a un problème grave, c’est-à-dire qu’ils n’ont plus confiance aux politiques surtout à celui qui assure les destinées du pays. C’est ce que Macky Sall a compris en gardant un silence gênant. Macky Sall sait qu’il a perdu. Cet homme est en naufrage politique et morale. Idrissa Seck résume bien sa déchéance : « À l’incompétence qui lui était reconnue, il vient d’ajouter le déshonneur. » Comme quoi il a commis un double crime : incapable de terminer les chantiers que Wade lui a laissés et incapable de respecter sa parole. Partout : au Sénégal, en Afrique et dans le monde, il s’est renié. Pire il a exploité d’une manière honteuse et sans scrupule les failles de la constitution pour légaliser son crime. Un crime imparfait !

Macky Sall se joue de notre république. Il joue non seulement avec le peuple mais avec les institutions. Ceux qui l’accompagnent dans cette tâche, sont pires que lui. Le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, résume à lui seul, les carences, la nullité, l’insouciance, l’irresponsabilité et surtout l’immaturité de ce gouvernement. Insipide, sans charisme, sans carrure, cet homme inspire le dégout et le mépris pour tous ceux qui aiment ce pays. Et c’est un danger ! Où a-t-on vu au Sénégal, un ministre de l’Intérieur, proclamer les résultats d’une élection ? Ça n’existe pas. Une chose est sûre et certaine, c’est une question de salubrité publique de lutter pour que cet homme soit ôté de son poste.

Pour ceux qui ne le connaissaient pas, le referendum a montré le vrai visage de Macky Sall. Un machiavélique, un homme capable de tout pour arriver à ses fins politiques. Macky qui distribue des millions à des maires de Mbacké, des marabouts. Il convoque des Imams au palais et les distribue des enveloppes bourrées de billets de F CFA. Il appelle à 5h du matin, un jeune lutteur, analphabète, immature et en panne de succès parce que platement  battu deux fois successives par Bombardier et Eumeu Sène, deux champions qui ont refusé catégoriquement, malgré la forte pression,  de renter dans ce jeu malsain de Macky et de son frère Alioune Sall.  Macky qui fait distribuer des sacs de riz chargés dans des camions L 200 s à ceux qui accepteront de voter Oui. Son ministre conseiller Mbaye Ndiaye qui se transformeen « Bara Gning », distributeur  de mallettes d’argent dans les mosquées et mairies. Des médias achetés à des coups de millions et de publireportages dont les plus pourris sont la 2STV et la TFM. Seul Walf Tv du valeureux combattant, Sidy Lamine Niasse a  échappé à la corruption. Et enfin Macky qui réunit les chefs de quartier de Pikine à qui il promet une revalorisation salariale et l’octroi de voitures.

Achat de conscience, corruption, voilà ce que les Sénégalais ont découvert chez Macky Sall pendant ce referendum. L’homme ne compte pas arrêter. Il va récidiver pour les prochaines élections. Mais il faudra lui barrer la route comme l’a fait Touba.

Touba la religieuse, Touba la lumière mais Touba la contestataire! Quelle claque ! quelle claque ! Je m’en réjouis surtout ça vient de la ville de Mame Bamba, celui qui opposa au colon, une résistance farouche, sans armée qui aboutit à une victoire éclatante.

A celui qui disait que les marabouts sont des simples citoyens. A celui qui disait qu’on ne développe pas un pays avec des chapelets. A celui qui affirmait que ce qu’il a réalisé à Touba, aucun président ne l’a fait y compris le très mouride Abdoulaye Wade.  Et alors pourquoi donc cette bérézina ? Si tu as fait plus que Senghor, Diouf et Wade, pourquoi tu es le seul président de ce pays à avoir perdu le vote du pays mouride. De Touba à Mbacké, en passant par Darou Mouhty, Darou Salam, Darou Marnane et  Diourbel, c’est une cinglante défaite qui t’a été infligée. Malgré les millions déversés et la manipulation journalistique pour faire croire à l’opinion que le Khalif avait réservé à l’opposition un accueil glacial. Votre désastre  à Touba  dépasse le vulgaire Moustapha Cissé Lô. Il est plus profond que ça. Tu n’as pas besoin d’un spécialiste du mouridisme pour te l’analyser. Tu sais maintenant que, ceux que Moustapha Diakhaté appelle  « petit marabout »  ont une grande force.

Revenons à la presse. Il n y a pas de journalistes au Sénégal sauf à Walfadjri et quelques individus comme Serigne Saliou Guèye, Pape Alé… . Tout le reste, ce sont des mercenaires, des prostitués de la plume, du micro ou des caméras. La presse sénégalaise est à son niveau le plus bas. Il y a que des vendus, des corrompus, des baveux, bref, la crasse journalistique. Cette presse pourrie est incarnée par le groupe de Youssou Ndour, GFM, 2STV, Sen Tv, le Témoin, et la petite  presse de 100 F Cfa.

Moment de rendre hommage aux journalistes de Walfadjri qui ont montré leur talent et surtout leur professionnalisme sans faille en faisant un traitement équilibre de la campagne. A ceux qui insultent Sidy Lamine Niasse ou tentent de le diaboliser et qui ont voté Non. Sachez Walf est la voix des sans voix,  notre groupe, notre média, donc défendons le avec force. Et ne nous laissons pas entrainer par ces crétins. Sidy a du mérite. Il s’est battu seul dans des conditions extrêmement difficiles où `l’on avait aucun respect pour les arabisants. Cet homme est brillant, c’est un intellectuel au vrai sens du terme qui dispose d’une excellente capacité d’analyse que n’ont pas  ceux qui se disent intellectuels de l’école française. Quand il créait son groupe de presse, où était ce baveux  Abdou Karim Sall ?

Donc la personne de Sidy compte peu. Ce qui est important c’est la ligne éditoriale du groupe qui privilégie l’intérêt public au détriment de celui de son patron. Le bouclier humain qui s’est dressé contre ce paltoquet montre que Walf est un panthéon national. Et qu’il faut défendre à tout prix.

Pour terminer, je voudrais noter avec force, que ce referendum n’est pas une défaite pour les leaders de l’opposition comme le relatent les médiocres journalistes dakarois. C’était un choix : Oui ou Non. Mais pas une élection. Khalifa Sall n’a rien perdu, Idy n’a rien perdu (d’ailleurs il a gagné sa ville), Idem que Gackou et Baldé. La force de l’opposition reste intacte. Maintenant, il faut que le front unitaire reste intact pour préparer la législative de 2017.

Le Sénégal est le seul perdant dans ce referendum: les maigres ressources du pays ont été dilapidées et distribuées à des opportunistes, des profiteurs qui paieront tôt ou tard.

Sur ce, que Dieu nous bénisse et garde sa main sur notre Sénégal !

Fatou Sock

PARTAGER

13 Commentaires

  1. Bravo Fatou,excellente analyse.
    Nous Senegalais de la diáspora en Espagne vous suivons dans toutes vos réflexions.
    Merci du beau travail…

  2. Fatou a tout dit .Ici a new York le NON l’ a emporte sans moyens malgre l’ argent du contrubuable que l’ Apr a envoye ici a des roublards . NEW YORK a dit NON et le dira encore

  3. C’est génial ! ou simplement magnifique . Si je me perds dans les qualificatifs pour décrire votre éloquence et votre pertinence , je m’en excuse parce que perdu par votre classe , votre courage et votre dignité .Je ne voulais plus regarder la télévision durant ces 3 semaines de farce , de show médiatique imposé par un petit président qui a montré toutes ses limites mais qui payent tout sur son passage y compris des patrons de presse couchés . Sauf comme la grande Fatou Sock le dit , sauf les journalistes de Walf , Sérigne Saliou Guèye et le petit mais grand Pape Alé Niang. A l’arrivée Macky Sall le grand corrupteur récolte un petit “oui” de honte monumentale . Alors si dans ces conditions lamentables , l’APR et les alliés de Macky sall osent lever le petit doigt pour crier victoire , c’est qu’ils sont devenus tous fous, par conséquent ils sont disqualifiés à jamais pour diriger ne serait-ce qu’ une seule de plus encore notre cher pays meurtri par ce scandale historique .

  4. Comment un texte aussi injurieux, sans démonstration, peut-il être pertinent? Ah les arrogants, incapables d’assumer leur défaite! Ah les arrogants qui traitent le peuple de corrompus et les journalistes de vendus ! Insultez, Insultez encore. Mais la vérité est têtue. Ceux qui criaient sous et sur tous les toits que leur victoire étaient inéluctables ont été proprement corrigés par la volonté populaire. Ils ont pourtant brandi toutes sortes de contre-vérités : homosexualité (refoulé de leur moi), laïcité, troisième mandat, suppression du second tour… et après leur defaite: achat de conscience! Incompétence politique et indignité morale: dans ce trou dégueulasse sont tombés les mauvais perdants. Et les arrogants de verser dans le déni de réalité: le rusé mais pas du tout intelligent Idrissa Seck a bien mordu la poussière dans le département de Thiès; Khalifa Sall a été bien battu à Grand Yoff et à Dakar; Abdoulaye Baldé à bien été étalé à Ziguinchor; Oumar Sarr a été laminé à Dagana; Decroix n’ayant aucun fief, il ne pouvait être battu nulle part. Quant au mollah, pitoyable hysterique, il avait pensé que la provocation était l’arme secrète de la victoire du Non. Honte à ceux insultent leur peuple et nient jusqu’a sa souveraineté. Je vous dis: c’en est fini politiquement des arrogants sourds aux leçons de l’histoire.

  5. @ Djibson

    Idrissa Seck a bien mordu la poussière dans le département de Thiès; Khalifa Sall a été bien battu à Grand Yoff et à Dakar; Abdoulaye Baldé à bien été étalé à Ziguinchor; Oumar Sarr a été laminé à Dagana; Decroix n’ayant aucun fief, il ne pouvait être battu nulle part
    C’est toi qui jubile mais Macky Sall est entrain de bien se poser des questions ? 38% DE VOTANTS OU SONT PASSES LES 62% DES ELECTEURS ? DE QUEL COTE SONT ILS ?
    MACKY SALL A PUISE SES RESERVES ELECTORALES IL A FAIT LE PLEIN AU FOUTA , A FATICK IL A GAGNE PARTOUT OU IL POUVAIT GAGNER il a dépensè plus de 5 MILLIARDS POUR CORROMPRE EN RIZ ET ARGENT et pourtant il a gagnè avec moins de 800 mille voix d’ècart et les autres 2millions 500 mille electeurs qui restent il compte les corrompre en 2017 car ils vont sortir VOTER et je me demande avec quel bilan il compte capter ces electeurs
    Macky Sall doit remercier les opposants car s’ils avaient appelè au BOYCOTT le taux de participation serait moins de 20%
    Vous en faites une victoire electorale donc cela prouve que vous etes bornès ou malades le reveil sera dur EN 2017 car vous avez montrè vos mèthodes pour gagner la FRAUDE ET LA CORRUPTION

    • Allons djibson, rien dans l’éclairante contribution que nous a gratifiée la Grande Fatou, n’est insultant ni exagéré. Elle a dépeint , sans aucune nuance ni frilosité, une des plus sombre séquences sociopolitiques de notre pays. Cette mascarade puissante 1000, qui a complètement tétanisé et anesthésié notre sénégalité restera indélébilement gravée dans la pierre tombale du “yonnu yokuté”

    • “Où sont passés les 62% des électeurs? De quel côté sont-ils?”
      C’est simple, ils ne sont ni d’un côté ni de l’autre! Ils s’en fichent, du référendum. Où ils n’en ont pas compris, ou voulu comprendre, les enjeux. S’ils avaient voulu voter non, ils auraient voté non, mais tel n’a pas été le cas. Ne prenez donc pas les vessies pour des lanternes. Et les sénégalais pour des demeurés.

  6. Les 62 % des électeurs qui sont restés chez eux ne sont pas avec Macky Sall c’est sûr à 99% . Seulement ils savent que même s’ils votaient , cela n’entraînera pas sa chute par conséquent ils attendent 2017 et 2019 . Macky Sall a mobilisé tout son monde et corrompu tous les vulnérables parmi eux les bénéficiaires des bourses familiales qui sont devenus des “électeurs otages” sous peine de perdre les bourses du déshonneur et de la honte . Macky Sall en mettant en place ce système de corruption c’était pour les transformer en potentiels électeurs à qui on dirait : “si vous ne votez pas pour moi , je coupe la bourse” , c’est criminel parce qu’on ne doit exploiter la misère des populations qu’on prétend aider pour des intérêts personnels bassement mesquins .Le jour où ces 62 % se lèveront pour effectuer leur devoir civique , il lui faudra le budget du Sénégal pour les corrompre pour entrevoir une victoire en 2017 et 2019 .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here