Des centaines de personnes ont participé, lundi, à l’inauguration d’une stèle portant le nom des 19 victimes de l’attaque perpétrée le 13 mars 2016 dans la station balnéaire de Grand-Bassam, près d’Abidjan.

Les cérémonies ont commencé lundi 13 mars avec une marche silencieuse dans la cité balnéaire de Grand-Bassam qui a regroupé des centaines d’habitants de tous âges vêtus de blanc. Partis du stade, ils ont rallié le pont qui relie la nouvelle ville à l’ancienne cité touristique où une stèle portant le nom des victimes a été inaugurée par le maire Georges Ezaley.

Ils étaient venus rendre hommage aux 19 victimes de l’attentat jihadiste qui a frappé la ville proche de la capitale économique Abidjan, le 13 mars 2016. Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a déposé une gerbe à l’entrée de la plage où a eu lieu le drame en présence des familles des victimes ainsi que du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, et du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. L’attentat était la première attaque terroriste à frapper la Côte d’Ivoire.

Avec AFP

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here