Un soldat français a été tué mardi 10 juillet dans le crash d’un hélicoptère militaire en Côte d’Ivoire, rapporte l’armée de terre. « Il est mort en service aérien commandé dans l’accomplissement de sa mission lors d’un entraînement entre les forces françaises et ivoiriennes. »
L’hélicoptère français de type Gazelle s’est écrasé vers 17 heures (heure locale) à Modeste, un village situé à une dizaine de kilomètres à l’est de la capitale économique ivoirienne Abidjan, tout près de la côte. L’hélicoptère appartient aux Forces françaises en Côte d’Ivoire (FFCI), qui disposent d’une base importante près de l’aéroport d’Abidjan.
Le chef de bord, gravement blessé, a été rapidement pris en charge et évacué par voie routière vers la structure médicale de la base militaire française à Port-Bouët. Il est en cours d’évacuation par Falcon vers la métropole, rapporte l’armée de terre. Les circonstances de l’accident restent à déterminer. Une enquête sera diligentée.
Les FFCI comptent environ 950 hommes, et constituent la principale base française sur la façade atlantique africaine. Cette base militaire est utilisée notamment dans le cadre de l’opération Barkhane de lutte contre les groupes jihadistes au Sahel et au Sahara.
France info

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here