XALIMANEWS : Moustapha Diakhaté n’est plus membre d l’Alliance pour la République (APR). Il a été exclu, ce mardi par le Conseil de discipline du Parti de Macky Sall.
Les coulisses de cette décision prise par le chef de l’Etat de Londres ou il séjourne : Le coup de téléphone
De Londres où il se trouve pour participer au sommet Grande Bretagne-Afrique sur l’investissement et ulcéré par cet acte jugé de trop de son ancien directeur de cabinet, Macky Sall a contacté le président Abdoulaye Badji par téléphone afin que la Commission discipline se réunisse et statue sur les cas d’indiscipline notés dans l’APR, nous confie l’Obs.
Macky Sall qui, selon plusieurs proches collaborateurs, réfléchissait déjà sur la nécessité d’activer ou pas la commission de discipline de son Parti, aurait échangé sur le cas de Moustapha Diakhaté avec plusieurs collaborateurs, haut responsable de l’Etat et de l’Apr, dont le ministre d’Etat Secrétaire général de la Présidence de la République Mahammad Boun Abdallah Dionne et le ministre d’Etat auprès du Président de la République Mahmoud Saleh.
La source indique, déférent comme un soldat, Badji n’a pas discuté les ordres du patron. Il convoque, séance tenante le bureau de la Commission de discipline pour le lendemain, hier mardi, à 12h. A l’exception de Mbaye Ndiaye, absent du territoire national, tous les autres membres à l’occurrence Abdoul Mbow et Benoit Sambou, ont pris part à la réunion qui s’est tenue au siège du Parti à Mermoz. La réunion n’a pas duré plus de deux tours d’horloge. Puisque la commission qui avait en sa possession une kyrielle de preuves irréfutables pour sanctionner le mis en cause, n’a pas senti le besoin d’auditionner Moustapha Diakhaté. Ses actes séditieux tendant à jeter le discrédit dans désormais sont flagrants et répétitifs », a confié un des membres de ladite commission à nos confreres du quotidien L’Observateur.
« Ignoré » jusque-là sur demande du président de la République et de l’Apr qui avait opté pour la stratégie de l’indifférence, pensant que de guerre lasse son ancien collaborateur devenu son « pire détracteur » arrêterait un jour ses déclarations à la fois subversives et successives, Macky Sall a fini par se faire violence pour jeter Moustapha Diakhaté hors des rangs de l’Apr.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here