XALIMANEWS: Le Comité national « Russie 2018 » a été installé hier à la Primature, sous la présidence du Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne. Profitant de la présence des acteurs du sport le chef du gouvernement a préconisé un «village» en Russie pour promouvoir la destination Sénégal. Le premier ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE a présidé hier à la Primature une réunion pour la mise en place du Comité national «Russie 2018». Une rencontre a l’issue de laquelle le chef du gouvernement a proposé de mettre sur pied un «village Sénégal» tout au long de la Coupe du Monde en Russie (14 juin – 15juillet). L’objectif recherché, la promotion de la destination Sénégal. «Le Premier ministre a indiqué de façon précise que le concept de travail qui devrait nous permettre de vendre la destination Sénégal est de réfléchir à ce qu’il a appelé : le village du Sénégal», a expliqué Seydou Gueye, secrétaire général du gouvernement.

Présidé par le Premier ministre et piloté par le ministre des Sports, Matar Ba, ce comité national regroupe les acteurs du football sous la houlette du président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF), Me Augustin Senghor. A noter également la présence dans ce comité des anciens internationaux, la presse sportive, le Comité olympique national sénégalais (CNOSS) le Patronat ainsi que les ministères en charge de la promotion de la destination Sénégal. Ainsi, sa mission principale est de vendre l’image du pays lors de ce grand rendez-vous mondial. «La coupe du monde est un temps d’exposition mondiale. Et il faut que dans ce temps d’exposition mondial que le temps du Sénégal soit bien optimisé et bien organisé», a fait savoir le porte-parole du gouvernement, avant d’ajouter que «Russie 2018» va également «soutenir la participation des lions au Mondial, mais aussi appuyer toutes les actions qui concourent au rayonnement sportif, culturel et économique de notre pays».

M. Seydou Guèye précise tout de même que les activités sportives sont du ressors exclusif de la Fédération sénégalaise de football (FSF). La budgétisation de «Russie 2018» n’est pas encore établie, mais il s’appuiera essentiellement sur les dotations budgétaires en provenance de l’État, les contributions des partenaires locaux ainsi que les dons et subventions. «Nous préférons engager les citoyens sénégalais, les chefs d’entreprises et l’État au profit de l’investissement productif pour créer les conditions de participation digne et honorable. Comme vous le savez, la Coupe du Monde est une opportunité sportive qui ouvre d’autres perspectives», a argumenté Seydou Guèye.

Il en a profité pour étaler les quatre orientations majeures du concept de travail. Il s’agit de la sécurisation du budget, la stabilisation de modules sur la participation des agences de l’État destinées à la promotion de l’investissement, la création d’un espace dédié aux « Lions » pour raconter l’histoire du Sénégal dans tous ces aspects et composantes, mais également l’aménagement d’un espace de la «Teranga», destiné à coordonner tout cela.

La promotion du Sénégal à travers le sport

Pour Me Augustin Senghor, outre la participation sportive, cette coupe du monde peut être une opportunité de développement. «Après 2002, cette Coupe du Monde 2018 représente l’an deux de la promotion du Sénégal à travers le sport», a fait savoir le patron du football sénégalais. Selon le président de la FSF, une telle initiative est à saluer. «Ce comité va accompagner l’équipe national à atteindre ses objectifs et venir en appoint pour optimiser la promotion de notre pays», conclu Me Senghor. Selon le ministre des Sports, la prochaine réunion sera convoquée au début de la semaine prochaine pour lancer la phase de travail.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here