XALIMANEWS : Les chambres réunies de la Cour Suprême vont se pencher aujourd’hui sur le rabat d’arrêt formé par Khalifa Sall. Un ultime combat donc pour l’ex maire de Dakar, qui joue a dernière carte sur le plan national.

L’ex édile de la capitale sénégalaise attaque l’arrêt rendu par la chambre criminelle de la haute juridiction, considérant qu’elle n’est pas conforme à la loi. La défense de Khalifa Sall s’est surtout appesantie sur des questions de forme, estimant que la composition de la Chambre criminelle de la Cour Suprême n’avait pas respecté les textes, car les magistrats n’étaient pas en nombre impair, révèle l’As.  

1 Commentaire

  1. Ceux qui savent que ce procès politique du début à la fin, n’attendent rien de cette justice couchée.
    Des centaines de dossiers de corps de contrôle de l’état dorment sous le coude du président ou sous les pieds du procureur.
    Aliou sall mérite 1000 fois plus la prison que khalifa ababacar sall, il est libre.
    Il sera blanchi par un procureur qui refuse de transmettre son dossier à un juge.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here