Xalima News: L’agence de la couverture maladie universelle (CMU), est l’un des points essentiels du plan Sénégal émergent (PSE) mis en œuvre par le président Macky Sall dans sa politique de bonne gouvernance. Cette agence souffre de plusieurs maux et ce notamment dans la région de Diourbel où la dette s’élève à 352 millions de nos francs.
Le professeur Balla Mbacké Mboup de l’hôpital régional de Diourbel nous informe du dysfonctionnement des services médicaux dans ladite région.
Ainsi des maladies comme la rage, le diabète et la lèpre ont le plus fort taux de prévalence dans la région. Des visites de dépistage sont organisés, mais le manque de financement est le plus grand problème que rencontre les structures sanitaires.
Et cela malgré la présence de la couverture maladie universelle ; cette couverture est la principale cause des maux dont souffre le service de santé à Diourbel. La dette s’élève à 352 millions de francs CFA, ce qui est un énorme déficit. Plusieurs régions vivent la même situation mais le cas de la région de Diourbel persiste. Cette situation déteint sur le fonctionnement du service médical, car le personnel tarde à rentrer dans ses fonds. L’Etat est au courant des problèmes et nous espérons une suite favorable dit le Dr. Mboup.
La CMU qui était parti pour un soulagement de la population et du secteur de la santé, se trouve être un fardeau pour ces derniers.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here