Bingo, s’exclameront plus d’un ! Après le concept «oubitay diang tay » (démarrage effectif des cours, le jour de la rentrée), l’Etat du Sénégal, en partenariat avec le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, a mis aussi en place la Couverture du risque maladie destinée aux élèves des écoles publiques ou privées des 14 régions. Celle-ci est effective à partir de la semaine de rentrée scolaire.

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, «ce mécanisme de prévention du risque maladie vise à prendre en charge médicalement “des élèves des cycles élémentaire, moyen et secondaire du Sénégal au niveau des postes de santé, des centres de santé, des hôpitaux et des officines pharmaceutiques par le biais des mutuelles de santé”.

Ainsi, pour bénéficier de ces opportunités, et vivre en santé pendant toute l’année scolaire, l’élève a deux choix différents.

«La première c’est de verser 1000 F Cfa par année, afin d’accéder à un service de base notamment les prestations offertes au niveau des postes et centre de et pharmacie.

Mais la seconde dont le versement est 3500 F Cfa par année va permettre à l’élève, comme tous les autres Sénégalais, de bénéficier, en plus du paquet de base, des prestations offertes à l’Hôpital», note encore le communiqué.

Cependant, ajoute toujours le communiqué, la demande d’affiliation, ouverte en Octobre jusqu’à Décembre 2017, est disponible dans les établissements et l’élève doit se munir d’un formulaire à remplir, un reçu de versement de la cotisation annuelle de 1.000 francs CFA ou de 3.500 francs CFA et de deux (02) photos.

Actusen.com

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here