XALIMANEWS : Tout est bien qui finit bien. Entre Mme Awa Gueye et les propriétaires de la bijouterie « La Rotonde », qui se plaignaient de son attitude, tout semble rentrer dans l’ordre.

Comme promis, la député est enfin passée à la caisse. Même si ce n’est pas la totalité du montant qui a été reversé, elle a au moins payé une partie.
C’est hier, dans l’après–midi, qu’elle a déposé 400.000F. Et elle promet de donner le reste à son créancier, à la fin de ce mois d’avril, révèle les Echos.

La deuxième vice-présidente de l’Assemblée nationale était citée dans une sombre affaire d’abus de confiance.

Awa Gueye avait pris dans le courant de l’année 2015, des bijoux d’une valeur d’environ 3 millions de nos francs, à crédit, à la bijouterie « La Rotonde ».
Mais depuis qu’elle a fait une avance d’1 millions de FCFA, puis une autre partie de la somme, elle faisait « le morte ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here