XALIMANEWS-Le Conseil d’administration du FMI a approuvé, le 10 janvier 2020, le nouvel instrument triennal de coordination des politiques économiques pour le Sénégal. Selon Le Soleil cité par emedia, le Directeur général adjoint et président par intérim Tao Zhang a saisi cette occasion pour saluer les performances économiques du Sénégal au cours de la première phase du Plan Sénégal Emergent.

L’institution financière note qu’après avoir quelque peu ralenti en 2019, la croissance du Sénégal devrait se situer à 7% en 2020-2021, soutenue par la deuxième phase du Pse, une activité robuste dans l’agriculture et les services, une augmentation des investissements liés aux hydrocarbures. Cela devrait également entrainer un élargissement temporaire du déficit du compte courant à environ 11% du Pib.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here