Le motard Paulo Gonçalves, 40 ans, est décédé lors de la 7e étape du Dakar, dimanche, après une chute.

Tombé lourdement au kilomètre 276 de la 7e étape entre Riyad et Wadi Al-Dawasir, le motard portugais Paulo Gonçalves est décédé ce dimanche matin en Arabie Saoudite. « Alerté à 10h08, les organisateurs missionnent un hélicoptère médical qui se pose à 10h16 auprès du pilote inconscient, en arrêt cardio respiratoire, apprend-on dans le communiqué de l’organisation. Après une tentative de réanimation sur place, le pilote est héliporté vers l’hôpital de Layla où le décès est malheureusement constaté. »

Âgé de 40 ans, Paulo Gonçalves participait à son treizième Dakar après avoir démarré en Afrique en 2006. Moteur cassé dans l’étape 3, il occupait la 46e place au général, à 8h05′ du leader Ricky Brabec (Honda). Il a terminé quatre fois dans le top 10, avec pour meilleur résultat une deuxième place derrière Marc Coma en 2015. Après cinq années chez Honda, Gonçalves relevait un nouveau challenge pour cette première édition en Arabie Saoudite en courant sur une moto du constructeur indien Hero.

Gonçalves est le 25e concurrent à perdre la vie sur le Dakar

Parmi les figures de la moto, le champion du monde de rallyes tout-terrain FIM 2013 faisait notamment équipe avec son beau-frère Joaquim ‘J-Rod’ Rodrigues. Après deux dernières années difficiles (contraint de déclarer forfait juste avant l’édition 2018 en raison de blessures au genou et à l’épaule, chute en 2019), il espérait se battre avec les meilleurs. « Ce sera certainement une grande expérience, racontait-il quelques semaines avant le départ. Je pense que 98% des concurrents n’ont jamais roulé là-bas auparavant, c’est donc un grand défi pour tout le monde. Je suis enthousiasmé par ce nouveau défi avec Hero. Je n’ai fait que deux courses mais de très bonnes étapes : j’ai gagné une étape au Maroc et me suis classé cinq fois dans le top trois au Silk Way, ce qui est vraiment bien pour un départ avec une nouvelle équipe. »

Le dernier décès d’un pilote moto remontait à 2015. Le Polonais Michal Hernik avait trouvé la mort dans la 3e étape, en Argentine entre San Juan et Chilecito. Gonçalves est le 25e concurrent à perdre la vie sur l’épreuve, le 20e motard.

Lequipe.fr

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here