Apparement secoué par la disparition tragique de Kobe Bryant, 50 Cent annonce sur les réseaux sociaux mettre un fin aux nombreux clashs qu’il avait pris l’habitude de mener en parallèle.
50 Cent, un homme apaisé ?
C’est un Curtis Jackson apparement bouleversé qui a signé un message sur ses réseaux sociaux ces dernières heures : «J’ai l’impression que je dois accomplir ce que je veux dans la vie après cela. Je dois me concentrer, je ne m’embrouille plus avec n’importe qui désormais, je vais gérer ça différemment s’il y a un problème.» Le message est accompagné d’une courte vidéo, dans laquelle 50 et Kobe échangent une accolade sur le parquet avant une rencontre opposant les Los Angeles Lakers aux New York Knicks. A voir si cette bonne résolution saura tenir, Fifty ayant par exemple lancé un clash à répétition avec French Montana en décembre dernier, trollant ce dernier après qu’il ait fait l’acquisition d’une Bugatti jugée trop datée par l’interprète d’In Da Club.
Des clashs à répétition pour Fifty.
Et puis, c’est sans évoquer toutes les brouilles dans lesquelles 50 s’est retrouvé impliqué tout au long de sa carrière. Découvert par les puristes dans le courant de l’année 1999 pour son titre How to Rob, dans lequel il expliquait comment il braquerait toutes les célébrités hip-hop de l’époque, de Jay-Z au Wu-Tang, Curtis Jackson aura dès son accès au statut de superstar confirmée lâché les chiens sur Ja Rule. Pour un beef qui durait encore aux dernières nouvelles au début de cette nouvelle année. Après Ja, il s’en prendra tour à tour à des degrés divers à The Game, Rick Ross, Fat Joe, Lil Wayne, Kanye West, Cam’ron, Floyd Mayweather, Young Buck, Jadakiss ou encore Bow Wow, sans jamais prendre le temps de faire la paix avec quiconque. Et si cette fois, le rappeur/homme d’affaires changeait vraiment son fusil d’épaule ?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here