XALIMANEWS-Il aura encore duré à la tête de la diplomatie sénégalaise. Mankeur Ndiaye, dont on disait très proche du Président Macky Sall, perd son “avantage présidentiable” avec le remaniement survenu, jeudi dernier. Que s’est-il passé pour qu’il se sépare du chef qui ne lui trouvait que du bien. “Il est le seul qui me donne entière satisfaction”, dixit le Chef de l’Etat, alors en 2014 après deux ans de compagnonnage avec l’ex directeur de cabinet de Cheikh Tidiane Gadio.

Selon nos sources, en apparence, rien ne présageait le départ de l’ex chef de la diplomatie sénégalaise. Libération rapporte que le prédécesseur de Sidiki Kaba a appris son limogeage quelques heures avant la publication officielle de la liste des membres du gouvernement par un coup de fil du Premier ministre. Sans plus ! Mankeur Ndiaye aurait-il perdu cette “estime d’antan” du mentor ? Toujours est-il que beaucoup de faits entrent en jeu dans ce limogeage. Il faut rappeler que Macky Sall a du, d’abord, trancher à la faveur de celui qui a été le patron de la résidence de Sarraut, pendant cinq ans, dans le différend qui l’avait opposé avec le bienheureux Souleymane Jules Diop en préférant détacher l’autre dans un autre département. Pour d’aucuns, c’était un signal fort pour “mêler le diplomate à la sauce familiale et politique”. Mankeur Ndiaye, compétent mais “discourtois” à l’occasion, n’était pas encore à son devoir : l’engagement auprès du chef devrait prendre d’autres couleurs qu’il n’aurait fait que palir. “Il n’a pas été tout simplement au rendez-vous, là où il l’a attendu !”, commente un observateur. Ainsi, le fils de Dagana aurait payé de son manque d’engagement politique. Dans le choix d’un nouveau gouvernement typiquement politique, où les technocrates ont moins de place, l’effet Mankeur Ndiaye saute. Même si dans les coulisses du palais, l’on se réfère à une décision relative aux dispositions étatiques du Chef. “La diplomatie est le domaine réservé du Président. Quand Macky Sall arrivait au pouvoir, il était ambassadeur du Sénégal au Mali. Il en a fait l’ambassadeur du Sénégal en France puis ministre des Affaires étrangères. Le Président a estimé que sa mission était terminée”, confie un proche de Macky Sall à nos confrères de Dakaractu.

 

PARTAGER

2 Commentaires

  1. Le président macky sall était élu pour mettre des valeurs dans ce pays, en moralisant la vie politique par une gouvernance sobre et vertueuse, la patrie avant le parti, la refondation d´un Etat de droit, avec une nette séparation des pouvoirs, une justice totalement indépendante, une lutte acharnée contre la corruption sous toutes ses formes, une absence totale d´impunité,…la liste est longue, longue et connue de tous…
    On a encore en mémoire ce discours du président ” je ne protégerai personne, je dis bien personne “.Il resonne encore dans nos tetes et dans nos oreilles…
    La liste des promesses non tenues du président est longue,très longue, connue de tous.
    D´aucun dise qu´on n´a pas le même président, tellement les actes sont diamétralement opposés aux promesses..
    Le président protège sans honte et sans vergogne tous ses partisans voleurs de milliards, dont le chef du coud, il en a fait un député épinglé par l´ofnac, le directeur de la poste, le directeur du port, des directeurs au niveau des finances et tant d´autres de son clan épinglés par des corps de contrôle de l´Etat, tous maintenus dans la plus indigne impunité de ce pays.
    Le président par contre, utilise les moyens de l´Etat pour rendre inéligibles ses potentiels candidats, karim wade, le député cisse lo vient d´ajouter le député maire khalifa ababacar sall et idrissa seck.
    LA PLUS GRANDE INDIGNITÉ DE LA GOUVERNANCE DU PRESIDENT MACKY SALL RESTE D`UTILISER LES MOYENS DE L`ETAT POUR ÉLIMINER SES ADVERSAIRES, AU RISQUE DE PLONGER CE PAYS DANS LE CHAOS TOTAL ET GÉNÉRAL…
    C´est un manque de respect et un manque de considération notoires pour le pays que d´utiliser la justice a des fins politiques.
    Les sénégalais n´en reviennent pas de cette trahison et de cette hypocrisie.
    Ce gouvernement ne changera rien et va tout empirer.
    La corruption exponentielle et industrielle d´Etat, la justice violée et politisée, les impunités pour des milliardaires voleurs de milliards du clan présidentiel vont s´empirer…
    Ce pays va s´enfoncer d´avantage dans l´immoralité et dans l´indignité.
    Nos dirigeants ne sont préoccupés que par leur enrichissement personnel facilité par une gestion mafieuse des affaires de l´Etat.
    On avait vu des corruptions a centaines de millions pour débaucher des responsables de l´opposition dont des candidats députés désignés sur des listes, la corruption va passer aux milliards, les autorités de ce pays ne reculeront devant rien, absolument rien pour se faire réélire au 1er tour, le 2eme étant mortel pour elles.
    Une “bombe atomique d´immoralités” risque de faire imploser ce pays…
    Des partisans hypocrites du président essayent de nous vendre le pse, le pudc, illa touba, le ter, les bourses familiales, la cmu,…le président ne nous en avait jamais parlés de tout cela.
    Nous ne l´avions pas élu pour cela non plus.
    LE PRESIDENT NOUS AVAIT DIT DE LE JUGER SUR DES VALEURS QU`IL VA REMETTRE DANS CE PAYS, SUR LA REFONDATION D`UN ETAT DE DROIT, AVEC UNE JUSTICE TOTALEMENT INDÉPENDANTE, , PAS SUR DES CONSTRUCTIONS.
    Nous, nous exigeons ces valeurs la car, aucun pays au monde ne s´est développé dans la corruption, dans l´injustice, dans l´impunité et dans l´indignité, aucun de aucun.
    Des dirigeants de beaucoup de pays sont traduits en justice pour corruption…
    Ce pays doit revenir a l´orthodoxie, a la transparence, aux valeurs promises de gouvernance sobre et vertueuse,…le président était élu pour cela…
    Un ami m´a fait une confidence, a ne pas répéter, svp.
    Beaucoup de partisans du président ne sont plus surs de la réélection de leur mentor en 2019.
    En conséquence, ils accélèrent la cadence ….des magouilles et autres détournements, pour se faire un matelas de sécurité…
    D´autres mécontents de l´enrichissement incommensurable de certains ont juré de tout faire péter ce pays…

  2. Le temps passe, tout passe avec le temps. Le temps change et les hommes changent avec le temps. Rien d’anormal. Une parfaite succession et cohérence. Ceux qui sont en prison, se sont trouvés en maille avec la justice de par leurs agissements et actes indus posés. Et là aussi, une parfaite et adéquate cohérence. Le peuple a soif de justice , de dévouement sincère et de rectitude dans l’emploi des deniers publics de la part des responsables en charge. Voila pourquoi nous devrions féliciter le Pr Macky Sall , son gouvernement et les soutenir dans leur honorable et difficile mission qualitative et quantitative de progrès , de prospérité et de l’avènement de valeurs citoyennes pérennes

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here