XALIMANEWS: « Nous avons rappelé à la plénière que l’opposition tient à ce que les premiers objectifs spécifiques des termes de référence que sont l’évaluation du processus électoral, de la refonte partielle jusqu’à l’élection présidentielle du 24 février et l’audit du fichier, soient d’abord régler avant l’organisation de toute autre élection. Nous venons de sortir d’une élection très contestée et des livres blancs ont même était produit à cet effet pour revenir sur les dysfonctionnements majeurs notés sur tout le processus. Vouloir organiser une élection dans les mêmes conditions, n’obéirait à aucune cohérence », a indiqué le vice-président du parti.
Selon Dethie Fall: «  c’est la raison pour la quelle, l’opposition a tenu à ce que les deux premiers objectifs spécifiques soient définitivement traités ». Il a précisé clairement: « nous avons d’ailleurs proposé la saisine de nos partenaires pour la mise à disposition d’experts indépendants et des sénégalais experts dans le domaine avec les pôles politiques et la société civile pour l’élaboration dès termes de référence pour un éventuel appel d’offres pour un cabinet qui se penchera de façon rigoureuse sur ces points »

avec Voxpop

PID

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here