Le préfet de Dakar a interdit la marche des jeunes de la commission « orientations et stratégies » du mouvement des forces vives du 23 juin. Ils voulaient marcher de la Place de l’Indépendance à la Place Soweto, siège de l’Assemblée nationale pour mettre en « garde », le président Macky Sall.
La mesure préfectorale a été dénoncée par Abdourahame Sow et ses camarades qui voulaient marquer la date symbolique du 23 juin, deuxième anniversaire des manifestations contre Abdoulaye Wade qui voulait instituer le ticket présidentiel.

Ferloo

Pas de commentaire

Réagissez à cet article