XALIMANEWS : Après la grève, les boulangers ont engagé des représailles contre leurs travailleurs. Le péché de ces derniers, c’est d’avoir brisé le silence sur leurs conditions désastreuses de travail ? en effet, depuis leur conférence de presse avec le mouvement « Y en a marre », plusieurs ouvriers et travailleurs des boulangers sont licenciés.
Au lieu de trouver des solutions aux revendications des membres de l’association « And défar Euleugou Boulanger », les patrons de la boulangerie ont choisi de maintenir leur ligne de conduite oppressive.
Trois des leaders qui animent ce mouvement ont été licenciés, il s’agit de Ibrahima Djit », président de ladite association, Mamadou Lamine Tall, le vice-président et Mouhamed Thiam, le chargé des relations extérieures.
Le mouvement « Y en a marre » dénonce le comportement irresponsable et abusif des patrons de boulangerie qui visent à priver du droit syndical leurs employés, ce même droit qu’ils ont exercé, il y a quelques jours, en observant 72 heures de grève qui ont abouti à des négociations avec le ministre du commerce intérieur.
« Y en a marre » exige l réhabilitation sans délai des travailleurs licenciés abusivement, dont la revendication de traitement décent et humain est leur seul tort.
Le coordonnateur de « Y en a marre » va saisir l’inspection du travail ainsi que toute autre autorité compétente sur cette affaire qui ne saurait acceptée car violant le droit fondamental de ces braves travailleurs, livre l’As.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here