XALIMANEWS- A l’occasion d’une conférence internationale portant sur « Développement durable et la dette soutenable : le juste équilibre » qui se tient en ce moment au Centre international de conférence Abdou Diouf à Diamniadio. Kristalina Georgieva a demandé aux pays africains de gérer leur dette de manière « rigoureuse » et de veiller à sa transparence.
La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) conseille aux dirigeants africains de compter sur eux-mêmes d’abord avant de solliciter l’aide étrangère.
Elle estime que la dette doit être « efficiente » pour permettre aux populations de sentir les effets de la croissance.
Selon elle, le FMI est prêt à octroyer davantage de financements aux Etats africains, avec des « taux concessionnels de zéro pour cent ». Elle les exhorte, par ailleurs, à veiller à l’accroissement de leurs recettes fiscales.

1 Commentaire

  1. Le président Macky Sall voulait entraîner quelques chefs d’états Africains dans son élan d’endettement massif maladif ! Heureusement pour nous et nos frères du continent Ouest Africain, cela n’a pas marché, parce que Ouattara et les autres invités dans ce « machin  » créé uniquement à cette fin n’ont pas voulu suivre le président dans ses délires!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here