Mouhamadou Mbodj ne croit pas au dialogue politique, ni à « une évaluation des élections« . Il l’a fait savoir ce mercredi, lors d’une cérémonie de remise de labels de certification participative citoyenne et de l’inauguration de centre régional de gouvernance de Kolda, rapporte l’Obs.

Selon le Coordonnateur du Forum civile »Le dialogue politique ne doit pas être lié aux prochaines élections sinon, on n’aura pas d’élections et on n’aura pas de dialogue politique non plus. Ce n’est pas par la confrontation, c’est par des coalitions qu’on gouverne le pays aujourd’hui et c’est par des coalitions qu’on va aux élections. C’est-à-dire c’est par un effritement des acteurs historiques à la base. Il faut aller vers ces énergies.«

Il poursuit concernant les réformes institutionnelles: « Je ne crois pas aux grandes réformes institutionnelles. J’ai entendu parler de la haute autorité pour la démocratie. J’ai peur de ces choses-là. »

senego.com

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here