XALIMANEWS : Le Cadre de l’opposition pour la régularité, la clarté et la transparence des élections (Corecte) exige que le parrainage proposé par la majorité comme condition pour tout parti politique ou coalition de partis politiques devant présenter un candidat à la présidentielle, ne soit pas retenu.

Selon l’Observateur, l’opposition soupçonne, à travers un tel projet, une volonté d’invalidation de potentielles candidatures.

«Après avoir usé et abusé de la voie judiciaire pour mettre hors compétition de potentiels candidats, le pouvoir tente, cette fois-ci, par le truchement de l’article L 116, d’invalider des candidatures», accuse Modou Diagne Fada, le coordonnateur du Corecte.

Autre revendication : la baisse de la caution présidentielle dont le montant est de 65 millions F Cfa. Le bulletin unique, dont l’adoption est recommandée pour la présidentielle de 2019, constitue aussi une pomme de discorde, qui plombe les concertations entre le gouvernement et l’opposition.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here