Selon L’As repris par Seneweb, le fils reproche à son géniteur d’avoir épousé sa fiancée avec la somme de deux (2) millions qu’il lui avait envoyée pour la dot de mariage. Ibou Galo filait le parfait amour avec sa fiancée Oulèye Sagne, une jeune coiffeuse âgée d’une vingtaine d’années, depuis trois ans.
L’émigré était bouleversé quand il a appris que son père s’est uni avec sa copine au lendemain du Gamou. Celle qui devait être la mère de ses enfants est finalement devenue sa deuxième belle-mère, autrement dit la troisième épouse de son père.
Complètement meurtri par cette trahison, et de sa fiancée et de son père, il a traîné son papa devant le Tribunal correctionnel de Diourbel, pour abus de confiance.

Avec SENEGO


1 Commentaire

  1. La loi dit qu’il n’ y a pas de vol entre des époux, mais là, je pense que non seulement il y a eu vol, mais abus de confiance. Je présume que le fils a par devers lui les justificatifs de tous les envoies qui étaient destinés pour une fin bien définie. On vois des pères qui dépensent pour leur propre compte l’argent envoyé par un fils vivant à l’extérieur du pays, mais c’est plus grave encore, à mon avis !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here