17:09 Badara GADIAGA conseiller municipal
La mairie a une rubrique qui s’appelle dépense diverse utilisée pour aider les populations, nous en avons discuté plusieurs fois en inter commission du conseil municipal.

17:08 Seynabou WADE à l’AJE
Dans ma commune je ne peux faire que de petites dépenses, pour certains traitements comme les chimio et les radio thérapies.
Faire un secours pour les indigents à la Tabaski c’est différent de porter assistance à une personne malade qui est dans l’urgence.

16:37 Seynabou WADE ancienne mairesse de Colobane
J’ai moi-même tenu à venir témoigner car quand j’étais maire de colobane j’ai plusieurs fois demandé au maire de Dakar d’aider des nécessiteux, notamment des cas de cancer, des chimio. J’ai été député 3 fois j’ai toujours voté des fonds spéciaux de la même façon j’ai voté à la Ville de Dakar des dépenses diverses qui sont les fonds politiques.

16:07 Babacar SECK maire des HLM
Ces dépenses diverses ont permis de régler beaucoup de problèmes. Je dirais que cette caisse peut être qualifiée comme des fonds politiques. J’étais 2 em adjoint au maire chargé du commerce, et plusieurs fois j’ai demandé au maire d’aider des nécessiteux, des ambulants, des malades.
L’arrêt de cette caisse porte préjudice aux populations, car elle réglait beaucoup de problèmes.

15:36 Ibrahima DIAME ancien maire de Patte d’oie
J’ai connaissance de ces fonds politiques, je n’en ai pas bénéficié personnellement mais en ma qualité de maire de Patte d’oie la Ville de Dakar a eu à nous appuyer pour les problèmes des populations.
Je vais juste donner deux cas les sinistrés de l’hivernage en 2010 la mairie a donné 500 000 via une délégation dirigée par Madame Ndeye Fatou TOUNKARA.
L’autre c’était un jeune qui était décédé en Espagne et ses parents n’avaient de quoi payé le rapatriement du corps j’ai moi-même posé son cas au maire qui remis à sa mère 2 000 000 de francs moi j’ai complété 300 000 pour faire rapatrier le corps.

12:58 Moussa Sy adjoint au maire
«Je Distribuais 400 Millions Par An Dans Les Foyers Religieux Avec Une Délégation De La Mairie. Pendant 10 ans, Je Distribuais Dans Tous Les Foyers Religieux Sauf Touba Parce que Le Maire Pape Diop Etait Mouride»

12:55 Moussa Sy adjoint au maire
«Au Niveau Du PDS, On Savait Que Ces Fonds Existaient. Les Militants Responsables Et Les gens qui Militaient Sollicitaient Ces Fonds. Les demandes Du Palais Étaient Orientées A La Caisse D’ Avance De La Ville De Dakar».

12:33 «J’Ai Représenté Pape Diop A Tous Les Bercy, De 2001 A 2008. Bercy A Toujours Sollicité La Ville De Dakar. C’Est La Première Fois, Cette Année, Qu’On N’A Pas Reçu De Courrier De #Youssou_Ndour», Déclare Moussa Sy.

11:59 Moussa Sy est appelé à la barre… ça risque de déballer grave
Avocat de la défense : S’agissant des fonds soi-disant deniers publics, est ce que vous pouvez nous dire qu’en est-il de ces fonds à la ville de Dakar ?
Moussa Sy : A la ville de Dakar, ce sont des recettes propres de la ville de Dakar.

Me François Sarr: Est-ce que vous pensez que la politique peut jouer ce rôle ?
Moussa Sy : Oui, si c’est de la politique. Oui

Avocat de la défense Me François Sarr: Est-ce que les fonds que vous distribuiez appartiennent ville de Dakar ?
Moussa Sy : Effectivement parce que en dehors des fonds de concours et des fonds de la décentralisation, il n’y pas d’autres dépenses que l’Etat donne à la ville de Dakar

Me Khassimou Touré de la défense : Est-ce que c’est possible qu’un maire ne puisse pas bénéficier des fonds politiques ?
Moussa Sy : Tous les maires du Sénégal doivent avoir des fonds politiques. Parce qu’à chaque fois, nous recevons des sollicitations pour des cas que nous ne pouvons pas régler. Je suis obligé de rester bouche bée.

Me Ndèye Fatou Touré de la défense : Comment est voté le budget des fonds politiques à l’Assemblée nationale ?
Moussa Sy : Les budgets des pouvoirs publics sont votés sans débat et n’ont jamais été examinés.

Me Ndèye Fatou Touré : Est-ce que vous avez une idée des montants des fonds politiques de l’Assemblée nationale ?
Moussa Sy : Les fonds ont avoisiné 600 millions de francs Cfa.

Me Ndèye Fatou Touré : Et pour le président de la République ?
Moussa Sy : Les fonds ont dépassé 5 milliards

11h55: Avocat défense : Est-ce que tous les membres de la commission assistaient aux magasins ?
M. Diagne : Je n’avais jamais reçu de liste pour connaitre la liste des membres de la commission. C’est seulement, après le passage de l’Igue que le maire nous a présenté une liste des membres des commissions.
Avocat défense : Après la réception vous transmettiez le bordereau à la DAF, les personnes sont présents au moment de la réception ?
M. Diagne : Non
Avocat de la défense : Je veux que le témoin nous dise s’il avait connaissance du mode de paiement des matériels ?
M. Diagne : Je n’étais pas dans ce service. Ce n’était pas mon rôle mais celui du DAF.
Me Alioune Cissé : Est-ce qu’il peut nous dire que son titre est apte pour être comptable en matière.
M. Diagne : J’ai été nommé par le maire Khalifa. J’ai eu ma maîtrise à l’Esp
Me Cissé : La règlementation de la comptabilité publique, est ce que peux nous le dire ?
M. Diagne : Non je ne peux pas répondre à cette question.
Me Cissé : Est-ce que vous intervenez dans la comptabilité des matières ? Est-ce que vous intervenez dans l’immeuble ?
M. Diagne : Non j’y n’interviens pas
Me Cissé : Vous n’intervenez pas sur les deniers ?
M. Diagne : Je ne suis pas comptable publique, je suis comptable en matière.
Me Alioune Cissé : Et vous n’intervenez pas sur les dons donnés par la ville ?
M. Diagne : Toutes les actions de la ville sont affectées sur la responsabilité.
Me Alioune Cissé : Vous avez prêté serment ?
M. Diagne : je ne m’en rappel pas.
Me Alioune Cissé : est-ce vous pouvez dire que tous les PV de réception dans ce dossier sont faux
M. Diagne : je ne suis pas là pour apprécier si un document est faux ou pas.

10h07 : Le Témoin Abdoulaye Diagne à la barre
Avocat partie civile : Est-ce que vous qui avez dit “qu’’il y a des quantités de 15 tonnes de riz et de mil que j’avais reçues en tant que comptable des matières, dans les magasins”
M. Diagne : Je confirme.
Avocat partie civile : “Je signais le bordereau des dépenses”, est ce que vous pouvez le confirmer ?
M. Diagne : Je confirme
Avocat partie civile : “Je signais les procès-verbaux mais j’en étais pas consignataire. Parce que je n’étais pas au courant”, est ce que vous confirmez cela ?
M. Diagne : Je confirme.
Avocat partie civile : Comment se procédait la fourniture des mille et de riz ?
M. Diagne : Tous les prestataires était présents aux magasins, et je les enregistrais pour les remettre à la DAF.
Agent Judiciaire de l’Etat: est-ce que vous aviez l’habitude de recevoir du riz?
M. Diagne : Non
AJE : Durant votre carrière vous n’avez jamais reçu du riz et de l’huile?
M. Diagne : Non. Je n’ai pas reçu du riz.
Le procureur: Vous n’avez jamais reçu de denrée?
M. Diagne : Non j’en n’ai jamais reçu?

09h55 : Le juge prend la décision de suspendre les débats pour faire appel aux témoins en suivants l’ordre décrit par la loi.
Le juge appel en premier lieu M. Abdoulaye Diagne comptable à la ville de Dakar. Mais la défense s’y oppose par ce que depuis le début M. Diagne a assisté aux débats. Des propos que le témoin a niés catégoriquement devant le Juge. Ainsi, le tribunal avance qu’il n’y pas eu de preuves et sans preuves le tribunal ne peut pas se prononcer. Finalement le juge a accepté son audition. Après concertation, le juge a décidé de l’entendre pour simple renseignement.

09h 55 : Le juge prend la décision de suspendre les débats pour faire appel aux témoins en suivants l’ordre décrit par la loi.
Le juge appel en premier lieu M. Abdoulaye Diagne comptable à la ville de Dakar. Mais la défense s’y oppose par ce que depuis le début M. Diagne a assisté aux débats. Des propos que le témoin a niés catégoriquement devant le Juge. Ainsi, le tribunal avance qu’il n’y pas eu de preuves et sans preuves le tribunal ne peut pas se prononcer. Finalement le juge a accepté son audition. Après concertation, le juge a décidé de l’entendre pour simple renseignement.

09h 45 : Khalifa Sall à la barre interrogé par Me Issa Diop de la défense.
Me Issa Diop : Quel est votre rôle sur la signature des mandats ?
Khalifa Sall : Quand je signais des documents, ces documents n’allaient pas directement pas chez le percepteur mais chez le DAF. Mais je n’étais pas informé des réclamations ?

Me Issa Diop : Avez-vous subi des problèmes de gestion dans la ville de Dakar, et donnez-nous l’impact de ces manquements sur le fonctionnement de la Ville ?
Khalifa Sall : La décentralisation pèche à ce niveau. Les gestions essentielles sont conduites par l’Etat. Par exemple le ministère des Finances. Le Président Wade avait arbitré en notre faveur. Le ministre des Finances de l’époque avait mis 70 agents de la vile pour gérer ce problème. Nous rencontrons beaucoup de problèmes au niveau de la ville de Dakar. Ces questions essentielles et les autres réformes pourront régler cela. En termes de prévisibilité nous sommes handicapés.

09h15 : Ouverture de l’audience
Le juge Malick Lamotte appelle les témoins à la barre, avant de les renvoyer dans une salle pour qu’ils ne puissent pas assister aux débats.
Voici la liste des témoins. Ils sont au nombre de 22.
Badara Gadiaga
Mamadou Diouf
Cheikh Gueye
Alioune Tall
Mamadou Mbacké Seck
Libasse Seck
Ibrahima Seydi
Ndiaga Sakho
Ibrahima Traoré
Fatoumata Gassama
Mamadou Mbaye
Idrissa Seck
Mamadou Diop
Ousmane Sané
Cheikh Tidiane Souaré
Mamadou Marame Kane
El hadji Sarr
Youssoupha Fall

Le juge ajoute : “Nous avons reçu de la ville de Dakar une demande de l’audition des témoins suivant, après la requête 431 du Code de procédure pénale : il s’agit de Moussa Sy désigné par la ville de Dakar Thierno Abbas Ka et M. Benoit Sarr. Ainsi, le président du tribunal demande à ce que les débats continuent en l’absence des témoins.

1 Commentaire

  1. CES ADJOINTS ONT BENIFICIE DE LA CAISSE D AVANCE C EST POUR CELA CHEIKH GUEYE SAUTE SUR TOUS PODIUM POUR DEFENDRE LE DETOURNEUR DES DENIERS PUBLICS .
    C EST DE LA MAFIA DANS LA MAIRIE DE DAKAR .
    ALLER PLUS LOIN VOUS TROUVEREZ AUTRES CHOSES PLUS GRAVES .
    L’ARGENT DE KHALIFA S’APPELLE LIBANAIS CA VEUT TOUT DIRE

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here