Comment faire de la publicité sur xalima.com ?


Publie le: Vendredi 20 décembre, 2013

Djibo Leïty Ka, Député et Chef de Parti Présent à la Conférence : « Les étudiants sont intolérables en ce qui concerne l’injustice… »

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Xalima news – Il faut qu’on fasse attention à l’UCAD. Il faut absolument qu’on se parle ; gouvernement, étudiants et Rectorat. Sinon, c’est l’impasse, et c’est déplorable. L’université est malade depuis très longtemps. Je connais bien les étudiants. Ils sont très gentils, mais ils sont intolérables en ce qui concerne l’injustice et l’iniquité, comme moi-même je n’accepte pas ça. Il faut qu’on les écoute comme parents, oncles, amis, alliés, partenaires. Il faut leur faire confiance pour qu’ils proposent leurs idées. Ils ont raison de protester comme de façon très calme. Il faut savoir se battre, mais pas en cassant tout. On ne se bat pas en criant, mais en argumentant. Je mets ma sympathie au garçon qui a perdu son œil. La violence n’a pas de place dans une enceinte comme ça. C’est un milieu de recherche, de paix et d’excellence.

L’OBSERVATEUR

 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

10 Commentaires
Participer au forum
  1. Ngoor dit :

    Héé grand….
    Jétais là bas aussi….
    Vous avez un peu raison mais l’injustice, vous n’en parliez pas quand Senghor donnait des bourses aux fils de diplomates (qui n’en voulaient pas et qui n’étaient même pas au courant) alors que nous, les « ruraux » faisions les clandos dans les chambres..;
    Qu’avez-vous dit quand Senghor instituait à Gorée la maison des « Fils de décorés de l’Ordre du Lion »? C’est Der qui en a fait une maison d’éducation pour les meilleurs filles (encore que ce soit discutable)
    Ce qu’un leader d’opinion aurait dû faire aujourd’hui et qu’il n’a pas fait, c’est de favoriser un dialogue constructif et de soutenir des initiatives quand elles sont pertinents. C’est une injustice que de laisser « DENIGRER » Souleymane Bachir, un digne fils du Sénégal qui n’a fait que coordonner en apportant son expertise parce qu’on le lui a demandé…

  2. Ngoor dit :

    (Suite)
    La vérité c’est qu’aujourd’hui, il y a des « sénégalais », des politiques surtout, qui souhaite un echec de cette université (qui nous appartient), qui souhaitent 1 échec du plan fendi (qui concerne nos concitoyens) qui souhaitent des difficultés entre le pouvoir et les familles religieuses….
    Tout ce qui doit nous intéresser, c’est le Sénégal (et non Macky, Wade Karim encore mis Selbé Ndom ou Rocky Balboa)
    Les leaders d’opinion doivent prendre le bâton de médiateur comme le Faisait A.A. Sy Dababakh (RTA)…
    Que TOUT le MONDe parle et qu’on se mette d’accord.
    Les gosses saccagent: on ne dit rien; les policiers (en sous nombre) dfendent l’ordre, il y a bavure et hop c’est la curée!!!
    Personne ne souhaite malheur à nos enfants (le mien est à l’université au Sénégal et j’enseigne à l’université au Sénégal, j’ai étudié au Sénégal, je souhaite mourir au Sénégal)
    Wa Salaam
    Bon vendredi à tous et bon magal à nos frères mourides

  3. acd dit :

    Ngoor merci! Mais il y a une chose, les étudiants ont des revendications qui ne sont pas compréhensibles à mon niveau: comment ils veulent continuer de payer moins de 25000 FCFA pour s’inscrire, un montant qui n’a presque pas bougé depuis plus de 25 ans? Est-ce normal? A la maternelle les frais d’inscription sont presque aussi élevés que ceux de l’université. Le coût de la vie a changé, et si les étudiants de l’UCAD souhaitent avoir des enseignements de qualité, il faut qu’ils y mettre le prix. Ils se baladent en grande majorité avec des tablettes, des Iphons… Ils sont libres de se payer ces appareils, mais s’ils faisaient un peu d’économie et investissaient dans leurs études, ce serait vraiment dans leur intérêt. Partout dans le monde, ce sont les étudiants eux-mêmes qui prennent leur formation en main, ils attendent pas tout de l’Etat. Un repas à la fac de moins de 1€, Sénagaal rek la am!! Sachez que tous ceux qui critiquent les étudiants aujourd’hui sont passés à l’UCAD avant d’aller en Europe, au Canada ou aux States, ils savent que ce qu’il y a l’Université Cheikh Anta Diop n’existe nulle part ailleurs: la pagaille! Des étudiants éternels, les chambres sous-loués à des salariés, le copinage dans l’attribution des chambres…. Il faut faire comme en Côte d’Ivoire, fermer pendant deux ans cette université, le temps de radier tous ces étudiants éternels, de rénover les amphithéâtres, et les cités universitaires.

  4. Sadaga Diop dit :

    Encore une fois je ne comprends rien de la pensée de Djibo Ka!
    Que ce monsieur s’exprime oralement ou par écrit, il me rappelle la manière dont s’exprimaient les braves vendeurs de colas dans les années 60, entre Bamako et Dakar!
    Que veut dire ils sont intolérables avec l’injustice ?
    Est-ce bien monsieur Ka qui dit  » intolérants » ? Voulait-il dire intraitable ?
    Un de ces amis qui, (lui)a eu la chance d’aller à paris dès 1969 et en est revenu agrégé en droit et spécialisé en droit Constitutionnel, me disait un jour que son ami a toujours eu des difficultés dans son expression orale dans la langue de Molière, s’il ne lisait pas un discours écrit et parcouru plusieurs fois, des heures avant.
    Je commence à le croire après l’avoir suivi ce monsieur sur plusieurs plateaux de télévision.

  5. acd dit :

    Vous vous êtes planté encore une fois Sadaga, DLK est l’un des rares hommes politiques sénégalais qui parle très bien le français. Il ne peut pas avoir été le Directeur de cabinet de Senghor et parler mal le francais, écrit comme oral. DLK, on peut tout lui repprocher sauf de ne pas maitriser la langue de molière.

  6. acd dit :

    On le comprend pas bien en ce moment à cause d’un AVC il y a quelques années, je crois.

  7. Zazu10 dit :

    N’êtes vous pas rendu compe, M. Diop que M. Djibo Ka a des difficultés d’élocution maintenant depuis sa maladie. Il n’arrive plus à articuler comme il savait bien le faire du temps de sa splendeur ministérielle. D’ailleurs, il est parfois difficile de saisir ke sens de qu’il dit sur les platesu Tv auxquel il est souvent invité, et vous devez vous en rendre compte lors de son apparition l’autre à l’émission « le Grand rendez-vous de 2sTV. Par conséquent, c’est probablement le journaliste qui a mal transcrit sa pensée. Il a dû dire « les étudiants sont intolérants avec l’injustice comme lui » et non « intolérables »qui n’a pas de sens dans ce contexte-ci.

  8. Murid dit :

    Djibo n’aime pas l’injustice. Pourtant, il faisait partie des dignitaires qui avaient accaparés des hectares de terres des populations démunies d’un village du Walo.

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>



Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Revue de la presse

Djibo Leïty Ka, Député et Chef de Parti Présent à la Conférence : « Les étudiants sont intolérables en ce qui concerne l’injustice… »