XALIMANEWS : les hommes de médias et les policiers sont « persona no grata » au domicile mortuaire. Hier, des journalistes de Wal fadjri ont failli être lynchés hier à Pattar, village d’origine de Mouhamadou Fallou Sène, étudiant tué à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis.
Selon L’Observateur qui donne l’information, les reporters en question ont été la cible de jeunes qui ont déclaré les journalistes persona non grata. Heureusement pour les envoyés spéciaux de Walf, le chauffeur de leur véhicule a eu le réflexe de se garer loin des manifestants. Qui ont barré la route et brûlé des pneus pour dire leur colère.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here