XALIMANEWS : Le séminaire de validation du rapport sur la Stratégie nationale de lutte contre la corruption s’est tenu aujourd’hui. La présidente de l’Ofnac n’a pas manqué de répondre au Procurer de la République qui, en conférence de presse, avait déclaré avoir renvoyé à l’Ofnac son rapport sur le Coud, car les services de l’ancienne présidente, Nafi Ngom Keïta, n’avaient pas recueilli la version du directeur du Coud, Cheikh Oumar Anne.
« J’ai beaucoup de respect pour mon collègue, le procureur de la République, mais ça m’étonnerait qu’il puisse nous retourner nos dossiers d’enquête. La procédure pénale en cours à l’Ofnac, n’est pas celle qui est prévue dans le Code de procédure pénale. L’Ofnac ne travaille ni sous l’autorité ni sous la direction du procureur de la République. Ce sont les officiers de police judicaire et les agents de police judicaire qui travaillent sous son autorité « , a dit Seynabou Ndiaye Diakhaté avant d’ajouter que le dossier du Coud a été transmis au procureur depuis 4 ans. « Lui-même, il dit avoir reçu 19 rapports de l’Ofnac. Et aucun dossier n’a été exploité. Je l’invite plutôt à exploiter les dossiers reçus de l’Ofnac pour prendre une décision. »

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here