L’un des plus grands défauts  des intellectuels sénégalais est leur incapacité à analyser, sans parti-pris,  les phénomènes qui secouent  leur société et à parler un langage simple et véridique. L’intellectuel sénégalais  préfère les citations, les formules creuses, les radotages,  et les jeux linguistiques  à une analyse simple qui va au fond des choses.  Ce qui est recherché c’est l’émerveillement autour de sa personne. Il suffit tout simplement d’écouter B.J. Ndiaye, Y. Dia, A. Ndiaye, T. J. Diagne pour  convenir avec nous que la forme l’emporte sur le fond des analyses de nos  ‘grands intervenants dans les medias.’

Au- delà de ce problème de fond et de forme,  ce qui doit importuner tout observateur averti  c‘est l’hypocrisie ahurissante de nos intellectuels. Combien d’entre eux usurpent de titres universitaires ou professionnels sans sourciller ?  C’est seulement qu’au Sénégal qu’on a des professeurs sans doctorat ni  publication,  des journalistes sans formation journalistique, des islamologues qui ignorent les bases de la religion musulmane……  Faire une liste de ces malhonnêtes s serait une tâche difficile vu leur nombre.   Revenons au sujet de cet article qui m’a été inspiré par  l’émission « Décryptage » de la 2S du  08 Août 2012.  L’émission discutait de « la menace des mouvements islamistes » au Sénégal et avait pour invités Dr. Bakary Sambe, Professeur Abdoul Aziz Kebe, Professeur  Babacar Samb , et  Mouhammad Barro.

Ce qui a attiré mon attention dans ce débat  c’est la pertinence et l’impartialité des analyses  du Professeur Babacar Samb, et la partialité flagrante des deux autres professeurs. Professeur Samb a, lors de son intervention, insisté sur le besoin de respecter les différences et les libertés de choix religieux.  Il a aussi fait une remarque très importante en expliquant qu’ailleurs, dans le monde musulman, plus qu’on est intellectuel plus qu’on se détache des obédiences confrériques alors qu’au Sénégal  les intellectuels s’adossent sur des « maisons religieuses » pour des calculs matérialistes.   Cette remarque du  Professeur Samb est une vérité et les deux autres professeurs  qui étaient atour de lui  durant cette émission-débat caractérisent à bien des égards la véracité de cette remarque.

Dr. Bakary Sambe et Professeur Abdoul Aziz Kébé  sont tous les deux adeptes d’une confrérie bien connue au Sénégal.  Leur appartenance à une confrérie n’est pas un problème en soi. Mais,  quand cette  appartenance  confrérique éclaire  leurs  analyses, il y a un sérieux problème.  A première vue, on dira que Dr. Sambe et Prof. Kébé sont des intellectuels  qui ne font qu’offrir une analyse scientifique basée sur les faits.  Mais, une lecture fine de leurs interventions  montrera le caractère biaisé des analyses de ces deux « éminents » islamologues.

Commençons d’abord par Dr. Sambe !  Durant tout le débat,  ce dernier s’est montré très alarmiste a propos des mouvements islamistes au Sénégal. Il décrie l’abandon des enseignements des nos aïeux  et taxent les soi-disant  Wahhabites  Sénégalais d’être des rétrogrades qui  s’attardent sur  l’enseignement d’un  Tawhid   du 7 éme siècle.  En écoutant Dr. Sambe, on est envahi par la peur. En l’écoutant plus attentivement, on entend toute la haine qu’il a pour ceux qu’il désigne comme « Wahhabites. » Ce qui est très dommage car quand on fait une analyse, on la fait avec impartialité.  Dr. Sambe  peut ne pas aimer le Wahhabisme car il est adepte d’une autre école de pensée, le soufisme.  Plus précisément, le Tijanisme.  Il suffit de lire ses écrits pour savoir ou il se situe dans les écoles de pensée de l’ Islam. Durant toute son intervention, Dr. Sambe a insisté sur  la « menace » que posent les mouvements islamiques au Sénégal sans jamais donner un seul exemple de concrétisation du danger de ces mouvements.

Vous pouvez suivre le debat en cliquant sur ce lien

Les mouvements islamiques  non confrériques sont au Sénégal depuis des années, et jusqu’à présent  ils restent des associations républicaines  et pacifistes. Tous les incidents qui sont survenus et qui ont concerné  des membres d’associations islamiques sont  nés du zèle des adeptes des confréries.  Oui, laissez-moi  m’expliquer ! Au Sénégal, les membres des mouvements islamiques sont minoritaires et n’ont aucun intérêt à attaquer  une partie de la population car s’ils le font ils se livreront a leur mort certaine.  Avez-vous, une fois, entendue « des ibadous ont saccagé la mosquée Mouride de……. » ou un leader d’un mouvement islamique a insulté un chef religieux d’une confrérie ?  Cependant, il n’est pas rare de voir des adeptes d’une confrérie attaquer une mosquée d’ibadous et  la réduire en cendres parce que, semble t-il, l’imam de cette mosquée s’est montré inélégant envers leur confrérie ou guide religieux. On ne vous donnera jamais un enregistrement sonore, mais tout le monde se mettra à avertir ceux dont  leur mosquée a été brulée d’une plus féroce punition si l’offense se répète.  La mosquée de Imam Ndour de Diourbel qui a été saccagée est toujours fermée par les autoritaires policières du pays, même si on ne nous  a jamais prouvé  la faute de Abdou Karim Ndour. Même s’il avait fauté, il n’aurait pas été acceptable qu’il ait été l’objet d’une vindicte populaire.  Mais bon, c’est un wahhabite. Il mérite tout ce qui lui arrive !

Dr. Sambe pouvait nous parler de l’extrémisme des adeptes des confréries. Au Sénégal, qui a tué des policiers durant des moments de tensions ?  Quel leader d’un mouvement islamique semait la terreur avec ses disciples lors des récentes élections présidentielles ? Qui a brûlé une mosquée à Niarry Tally   au début de l’an 2000? Quel leader  d’un mouvement islamique a insulté Abdou Diouf…avant de finir en prison ? Quels sont les mouvements islamiques avec des milices ? ….. La réalité est qu’il y a une vraie menace  de conflits religieux au Sénégal, mais ce que nos « islamologues » ne nous disent pas est que ces violences viendront forcement des adeptes des confréries, et non des membres des mouvements islamiques.   Ceux qui sont en charge de la sécurité du pays doivent prendre au sérieux cette donne, et faire de sorte que chacun, au Sénégal,  soit libre de vivre sa foi dans le strict respect des autres et des lois qui régissent ce pays.  Les confréries ne doivent pas être les privilégiées  de la nation laïque sénégalaise.  On doit cesser la tyrannie des confréries. Il y a aucun mal à être un musulman sans affiliation confrérique.

Tout analyste sincère demandera à l’état d’aider et  de superviser les associations islamiques sénégalais pour contrecarrer  l’influence étrangère.  Il faudra éviter que les membres  des associations islamiques se sentent accablés et discriminés.  Dans toutes les grandes démocraties, on protège les minorités pour l’intérêt général.  Une minorité  lésée représente un grand danger et la Casamance est un exemple pour justifier  ce point de vue.   Depuis des années, une petite minorité sèment la terreur dans la partie Sud de notre pays, et nous savons tous que l’injustice à une certaine population est l’une des causes de la situation dans cette belle partie de notre pays.  Si on ne fait pas très attention, une situation pareille pourra se répéter sur le plan religieux.  Des communautés seront  persécutées, et certains de leurs membres entreront dans « le maquis » pour débuter  une lutte qui ne finira jamais.  L’exemple de l’Algérie n’est pas assez éloigné.

Les Sénégalais sont naturellement optimistes et  pensent, pour leur majorité,  que la violence est l’apanage des autres …abroutis. Cependant, les faits  montrent que nous sommes aussi « sauvages » que les autres.  Il suffit de rappeler quelques crimes et événements  (dont celle de la crise Sénégalo- mauritanienne) pour  détruire le mythe du sénégalais eternel pacifiste.  Quand on sait que nous sommes capables des pires violences, nous devons tout faire pour les prévenir.   Mettre tous les sénégalais dans le même pied d’égalité et éviter la stigmatisation d’une communauté pourront nous  épargnerons d’une catastrophe.   Ma crainte est que la stigmatisation des mouvements islamiques ( des ibadous , pour parler plus simplement) va créer des tensions dans un futur tres proche. J ai beaucoup d’informations pour faire une telle déclaration !

Quand la mosquée de Imam Ndour a été attaquée et brûlée, des hommes qui partagent la même vision religieuse que lui avaient quitté leur lieu de résidence pour converger à Diourbel. Avant de partir, ces hommes avaient laissé des testaments à leur famille parce qu’ils partaient a Diourbel pour y laisser leur vie.   Une situation extrêmement  grave ! N’eut été l’intervention des leaders des mouvements islamiques auxquels ces jeunes appartiennent, le pire allait se dérouler dans la capitale du Mouridisme. Même après intervention des sages des mouvements islamiques, certains de ces jeunes ont refusé de quitter la demeure de Imam Ndour pour faire face à toute éventuelle attaque contre cet Imam. Plus tard, certains de ces jeunes se sont réunis quelque part dans la banlieue de Dakar pour  décider de ne plus laisser  l’injustice s’abattre sur eux sans réagir.  Les leaders des mouvements islamiques n’étaient pas au courant de cette réunion.   La conclusion à tirer de ce fait est que si les expéditions punitives contre les membres des associations islamiques  ne s’arrêtent pas et si l’état ne fait pas tout pour montrer  qu’il est à équidistant  des obédiences religieuses,  la violence se déclenchera au Sénégal, et il sera difficile de l’arrêter…

Au lieu de stigmatiser les associations islamiques, il faudra les aider et les superviser car elles sont les seules à pouvoir aider efficacement dans la lutte contre l’extrémisme religieux. Il suffit d’écouter les sermons et  les conférences de certaines de ces associations qu’on stigmatise pour voir le degré de patriotisme dans leur enseignement.  Des sermons sur le respect du code de la route, sur le besoin de la  participation individuelle au développent du pays, sur la nécessité de laisser la superstition pour se consacrer au travail, sur les méfaits de la sorcellerie, etc  je ne les ai entendus que de ces associations. Ensuite, ces associations cultivent une transparence extraordinaire. Toutes leurs rencontres sont ouvertes au public, et les enregistrements sonores de leurs enseignements sont disponibles  partout sur l’Internet. Les membres de ces associations sont, pour la plupart,  des sénégalais formés dans les écoles laïques du pays.   Parmi eux, on trouve des docteurs, des enseignants, des militaires, des fonctionnaires civils, des ouvriers, des journalistes, des commerçants…. Leurs parents sont, pour la plupart, des adeptes des confréries.  Les membres de ces associations sont parmi nous et ne vivent pas isolées.  Pourquoi les stigmatiser et faire d’eux des potentielles bombes à retardement ?

Les associations islamiques  ne constituent pas un risque de violence pour le Sénégal. Cependant, leur  interprétation de l’Islam qui prône une pratique sans  recours  à des guides religieux  qui ne représentent qu’eux-mêmes menacent des intérêts. Nous ne sommes pas dupes !  Si les sénégalais se mettaient à pratiquer un Islam simple sans coloration aucune, des champs resteront vides et des avantages seront brisés.  Il faut qu’au Sénégal qu’on arrête le dictat des confréries et qu’on laisse chacun vivra sa foi comme il l’entend dans le respect des lois republicaines.  La stigmatisation ne fait que créer  des ressentiments. Ceux qui analysent les ‘faits islamiques’ doivent le faire avec recul et sans parti-pris.  Nos journalistes doivent savoir qu’ être enseignant de langue arabe ne signifie pas être un islamologue.  C’est comme si tout Professeur de langue italienne est spécialiste du Christianisme, et que tout Professeur de langue Anglaise et spécialiste du Anglicanisme.  Professeur Abdoul Aziz Kebe n’est pas islamologue ; Dr. Sambe n’est pas un observateur neutre.

Vous pouvez suivre le debat en cliquant sur ce lien

PARTAGER

69 Commentaires

  1. Pouvez-vous, vous aussi Mr Ba ,nous dire qui vous etes et ce que vous faites? Cela nous aiderait, nous autres lecteurs de cette contribution à mieux analyser et comprendre vos affirmations. Etes-vous islamologue? Etes-vous Wahhabite?
    Vous reprochez aux autres de manquer d’impartialité, mais à vous lire, on sent nettement que vous n’ets pas tres amis avec les confréries au Sénégal.
    Veuillez me répondre et nous pouvons ainsi débattre sans parti pris.

  2. MeRci pour cette contribution qui est d’ube lucidité et sincerité tres rare,,,je fais parti d’une grande famille maraboutique de par la naissance ,mais j’ai choisit la voie de Dieu sans siiki sakeu…l’absence de commentaires montre l’hypocrisie qui gangrene notre pays a tous e niveaux,mais des plumes cmme la votre sont necessaires

  3. Analyse ne saurait être plus biaisée que la vôtre. Vous reprochez à ces intellectuels les mêmes tares que vous commettez. A vous lire, on sait tout de suite où vous vous situez. IL faut tout de même reconnaître une chose: ce ne sont pas les confréries qui inscrivent dans leur agenda, la lutte contre des groupuscules autres. Ce sont plutôt ces groupuscules qui, dans leurs statuts, leurs prêches au quotidien, attaquent lez confréries. Ce sont eux qui menacent la paix sociale par leur activisme dirigé contre les confréries. Il y a aussi cette attitude hautaine qui consiste à se croire meilleurs musulmans que les adeptes des confréries. Quand on veut œuvrer dans le vivre-ensemble, on doit se rester humble et se départir de toute attitude qui mine la paix sociale. En réalité les confréries ne font que répondre aux attaques menées par les imams de ces groupuscules. Jamais elles ne déclenchent les hostilités.

  4. Je suppose que c ‘est un des Mollah de l ucad.Ces gens qui promettent l’enfer à la quasi tolalité des senegalais.
    Dans leur sermon,ils parlent d israel.Nous senegalais on a nos propres problemes:la pauvreté.
    Dans la mosquée si tu n est pas wahabiste ou simplement barbus comme eux tu n es pas le bienvenu!
    Les tidjanes font leur weussiffas dehors.Ces gens dont la plupart ont fait des etudes islamique apres le bac meprisent tout le monde.
    L etat devrait interdire ces gens l acces a l universite car sont plus des etudiants.UNE MENACE!

  5. tu pe t exprimer librement; pratiquer ton wahabisme; en arabie saoudire, ns ne pouvons pa prauquer le tidjanisme, le mouridisme … meme nos livres, y sont interdites …

  6. Je suis l’auteur de cet article. Il est vrai que je devais donner plus d’infos sur moi. Je suis senegalais etabli a l’etranger. Je suis dans le milieu academique. Les questions sur l’islam m’interesse. J ai etudie l’Islam au Senegal, et dans un autre pays de l’Afrique du Nord. Je ne suis membre d’aucune association islamique. Cependant, je suis attentivement les mouvements islamiques au souvent car je prepare un livre la dessus.
    Dans cet article, je denonce une attitude partisane de nos soit-disant intellectuel. On ne peut pas analyser un probleme de societe quand on est parti prenant. Mon article est une critique, pas une analyse. C’est pourquoi, je n’y fais que denoncer. Je vous prie tous de ire attentivement ce que j’ai ecrit et de constater par vous-memes la veracite ou non de ce que je dis. je n’ai aucun probleme avec les confreries. J’aime Cheikh Ahmadou Bamba dans mon coeur, et je respecte tous les guides religieux, mais mon probleme est qu’ au Senegal il yn a un dictat des confreries. On voudrait que tout le monde adhere!

    • Salam Brother,

      Est ce que ce ne sont pas ceux qui on fait leurs humanites en Arabie Saoudite qui sont a l’origine des problemes parcequ’ils considerent la majorite des Senegalais comme des kafirs? Le takfir est dangeureux parcequ’il engendre l’intolerancee qui peut aboutir a la violence. Nous voulons un Senegal debout et uni contre tout extremisme. Vivement la paix !!!

      • Majojo,
        considerer ou etaler les faits? Ne doit on pas precher la verite pour prevenir contre le culte des personnes qui existent au senegal. Dire son opinion est un droit mais attaquer des personnes physiquement est un aveu de manque d argument. Et toute personne honnete sait qu´au senegal les confreries n argumentent pas, elles tuent et menacent les citoyens qui ne sont pas dans leur moule.

  7. Mon cher compatriote,je vous prie de retourner au senegal est de consacrer une analyse objective sur ces mouvements wahabistes.
    Leur facon de cohabiter
    leur sermon belliqueux etc….

    • Sermon tire du coran ou seleument de leur bouche? A un sermon on repond par des arguments et non bande des muscles. N est ce pas?

  8. ou étiez-vous quand les ibadous empêchez aux tidjanes de faire leur khadras dans la mosquée en 98 et que ça a généré une grosse bagarre qui a failli être sanglant alors que la mosquée appartient à tous les étudiants? les ibadous sont l’incarnation de l’intolèrance au sénégal.ils taxent tous lrs adetes de confrérie de kafir. on a pas besoin de fournir des preuves audio pour ca. tout le monde l’entend tout le temps. si tu es ibadou je peux comprendre k les propos de mr Sambe t’alerte à ce point mais je trouve qu’ils sont d’une grande objectivité

    • Moi j etais la et tu n a pas dit la verite. Les seuls qui pouvaient gerer cette mosquee c etaient eux car le Hadras exclue tout le reste (Ibadou, mouride…) les khassaides aussi alors le coud s est dit que les seuls qui peuvent ressembler tout le monde ce sont eux car avec eux c est le coran et la sunnah point barre. Ce qui nous reunie et ne nous divise pas-
      Je sais que les arguments font parfois tres mal car c est clair et net alors vous sortez l arme de l intolerence et des coups.

  9. Mr Ba: Etre tolérant, c’est accepter que les autres puissent avoir des idées différentes de la sienne, et accepter qu’ils puissent aussi exprimer ces idèes.
    Il n’y a pas de dictat des confréries au Sénégal (meme si je l’admet, il y a quelques dérives). La preuve, je ne connais pas un pays au monde à près de 95% de musulmans, et qui fut dirigé par un catholique pendant 20 ans (L.S. Senghor) qui de surcroit avait une épouse d’origine française. Je ne crois pas que si le sénégal était de majorité wahhabite ou ibadou, que Senghor puisse etre président; c’est parce que ce pays a connu de grands Hommes comme El hadji Malick Sy, Cheikh Ahmadou Bamba… que son peuple a pu avoir cet esprit de dépassement, cette tolérance, cet esprit musulman de choisir les personnes selon leurs qualités et non selon leur ethnie ou leur religion.
    J’ajouterai juste que aussi bien les Ibadous, les Wahhabites, et meme aujourd’hui les sectes de l’eglises protestantes pratiquent leurs croyances tranquillement au Sénégal. Notre seul pèroblème en fait ce sont ces Ibadous ou Wahhabites qui pensent qu’ils sont les seuls musulmans sur terre et que les autres sont des paiens, du coup ils attaquent les confréries dans leurs prèches, ce qui n’est pas normal.

  10. Zenga, merci pour le commentaire. J espere qu’on pourra continuer cet espace que xalima nous offre pour discuter sainement.
    D’abord, il faut savoir que l’election de Senghor n’est pas en soi une preuve de notre tolerance. Senghor etait le candidat de la France, et il etait programme pour assumer le pouvoir. Dans beaucoup de pays du monde, des minorites dirigent des etats pour des questions geo-srategiuqes ( Syrie, Rwanda sont 2 exemples). Pour te montrer que la donne a change , il sera presque impossible d’elir un non musulman comme president dans le senegal du futur. En fait, Prof Diouf de Columbia avait meme postule qu’il serait difficile d’elir un president non-wolof. Nous connaissons tous les conditions dans lesqueles Macky a ete elu. Mais, ca c’est la geo-politique.
    Revenons a la religion. Tu dis que les ibadous attaquent les marabouts matin et soir. Je ne le crois pas. il est vrai que leur enseignment va a l’encontre de ce que bcp de nos “maks” ont enseigne. Mais, c juste c k je dis. Il faut leur laisser leur liberte. Quand un ibadou dit ” jurer sur 1 personne” est chirk, on lui dit “tu attanques nos tarikhas.” c c k je denonce. laissons leur la liberte d’enseigner leur foi. maintenant s’ils attaquent nos “maks,” utilisons les voies legales pour les punir. La police senegalaise ne permettra a aucun individu de creer des tensions. Toute personne qui insulte une tarikha puliquement sera arrete par la police. Notre probleme est k on accuse les ibadous de tout et de rien. Dans mon texte, j ai pose des questions, et j attends des reponses
    Au Sénégal, qui a tué des policiers durant des moments de tensions ? Quel leader d’un mouvement islamique semait la terreur avec ses disciples lors des récentes élections présidentielles ? Qui a brûlé une mosquée à Niarry Tally au début de l’an 2000? Quel leader d’un mouvement islamique a insulté Abdou Diouf…avant de finir en prison ? Quels sont les mouvements islamiques avec des milices ? …..

  11. Mr Ba, vous vous en défendez, mais visiblement vous ne portez pas les tariqas dans votre coeur. En fait vous faites dans l’amalgame. Partir des exemples que vous citez pour conclure que les tariqas représentent un plus grand danger que le wahabisme relève de la malhonnêteté intelectuelle que vous voulez fustiger. Si vous estimez que les partisans des tariqas ne font pas preuve de tolérance, que dire alors des ibadou qui pensent que les autres sont des kafres qu’il faut combattre au nom de la religion. Soyons sérieux. Invoquant un hadith du Prophète (PSL), ils disent que quand vous voyez le mal(ici les tariqas) enlevez le avec votre main, si vous ne le pouvez pas dénoncez le avec votre langue; Et si vous ne pouvez pas faire tout ça, ayez de l’aversion pour ce mal dans votre coeur. Au Sénégal, je n’ai pas encore vu des guides religieux soufi qui enseignent à leurs disciples de combattre d’autres musulmans. C’est vrai les tenants du dernier pouvoir qui ont été balayés lors des dernièrs elections ont voulu à un certain moment dresser les uns contre les autres. Sinon quand on reviste les enseignements des fondateurs des différentes confréries, il me semmble qu’on n’y trouvera pas des veléités de destabilisation de qui que ce soit. Certes chacun estime qu’il est sur la voie droite mais s’en arrête là. Vous avez aussi parlé tantôt d’intérêt que les tenants des tariqas veulent préserver. Sur ce plan intéressez vous à la naissance du wahabisme en Arabie Saoudite. Il est évident que la Famille Al Saoud avait intérêt à ce que les confréries disparaissent. Cela permettait d’empêcher l’existence de tout contre pouvoir. La liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres. Attaquer de manière virulente, voire même de manière guerrière les autres à longueur de journée, constitue qu’on le veuille ou pas, un grand danger. Et malheureusement les wahabites ne peuvent pas s’en empêcher car c’est ce que leur maître saoudiens leurs ont appris. Ils ont exporté le Jihad partout et poussent des jeunes à s’exploser avec des ceintures de bombes dans des mosquées et dans des marchés, en fermant pourtant les yeux sur les agissements de la famille régnante en Arabe Saoudite qui est loin, très loins des perceptes de la charia et de la sunna du Prophète(PSL°

  12. Contributeur, si vous voyez la haine dans mes propos c justement parce que vous ne m’avez pas compris. Comme j’ai explique plus haut, dans mon texte je critique et j essaie de montrer qu’on ne doit pas nous faire un dictat des confreries. Je ne defend pas le wahhabisme. Je defend la liberte de chaque senegalais a vivre sa foi. Vous dites que les ibadous critiquent les autres. Je dis exactement qu’il faut leur laisser la liberte de proposer un enseignment contradictoire. Dire quelque chose qui est contraire a ce que nous sommes familier n’est pas un crime. Tu sais , Cheikh Ahmadou Bamba dit dans un de ses ecrits ” wa bahdou mi man tassa wa fou wa zahamou ana ma houm fi hi ahza…….” Le Cheikh, apres avoir parle des bienfaits du Coran, dit ” parmi ceux qui pratiquent le soufisme, il y a en qui pensent que ce qu’ils ont est meilleur que le Coran.” Le Cheikh continue pour dire ” Le Chatan les a trompes dans leur croyance….” Tout connaisseur te dire que ces propos peuvent etre diriges contre un groupe conferique senegalais qu’on connait tres bien et qui pense qu’ils ont quelque chose de meileur que le Coran. Devait on attaquer Bamba pour cette assertion?
    Le but recherche dans mon article est de denocer l’intolerance. Je ne nie aucunement qu il a des derapages, mais je dis qu il faut k on les regle dans les limites des loies republicaines. Savez-vous qu’un membre influent d’1 famille religieuse avait menace de mort un leader d’1 association islamique au Senegal. Ce leader a bcp de sympatisants au Senegal, et est aussi membre d’1 famille respectee. Au lieu de prendre le probleme personnellment, il s’en est ouvert a la police senegalaise, et l histoire s est arretee la. Voila 1 demarche republicaine.
    Quand des gens ont voulu faire sortir des ibadous de Touba, Serigne Saliou a dit “laisser les tranquile.”

    Il n y a pas 1 jour qui passe sans k les ibadous ne soient pas brocardes dans les emissions radio-teles. Donc, le minimum laissez les enseigner leur foi.
    Je ne suis pas membre d aucune association islamique. Je vois tout simplement dans les pays occidentaux, on laisse les libertes s’exprimer. L’Imam de notre mosquee a debattu avec un autre Imam sur des questions religieuses aprce qu’ils ne partagent pas la meme foi.
    Aujourd’hui, des hommes , aux U.S.A, n hesitent pas a dire que le candidat Republicain n’est pas chretien parce que Le mormonisme n’est pas du Christianisme. Quand est ce k on permettra au Senegal aux individus de dire leur foi.

    Quand 1 chretien dit que Jesus est le f… de Dieu, ca me derange. Mais, je lui respecte sa liberte de pratiquer sa foi. Ce meme chretien peut etre mon ami, mon voisin, mon client, mon patron. On vit ensemble. Il professe sa foi, je vis la mienne. Voici la liberte. Ns sommes apres tout dans 1 democratie.

  13. je suis senegalais et TIDJANE mais tres franchement j’aime Baye Laye , C.A.bAMBA, Bouh Kounta et autres . Je crois dur comme fer que les IBADOUS sont LIBRES de croire en tout ce qu’ILS VEULENT.
    Au nom de quoi un senegalais doit dire aux autres la voie a suivre ?
    les mourides , layennes , tidjanes et autres sont LIBRES DE CROIRE EN LEUR DOCTRINES .
    de toutes facons PERSONNE n’a le monopole de la verite.
    arretons toutes ces polemiques qui de ne menent a rien.
    ibadou geunoul khadre, layenne geunoul tidjane wala mouride.
    Selon moi le probleme n’est pas dans quel groupe on appartient mais plutot est k celui ki se proclame mouride, khadre, tidjane , salafiste, wahabite l’EST VRAIMENT.
    JE TIENS A RAPPELER UNE CHOSE dans le Coran il est mentionne ” wahtassimou bi habli Lahi jamii’an walaa tafaraqou ”
    nous sommes tous egaux et des freres ak founou meuneu bokk.
    jamm daal ak salam lagnouy gnaan.
    wa salaam

  14. @Moustapha Ba: après avoir ru et relu vos critiques je tiens juste à dire que critiquer c’est bien , mais critiquer objectivement c’est encore mieux, ce que vous ne faites nullement tout au long du document. J’ai suivi le débat au quel vous faites référence mais selon mon point de vu, qui n’engage que moi, vous avez été moins objective que les deux personnes que vous citez.(je me permet de vous juger par ce que vous l’avez aux autres).
    Maintenant pour ma petite contribution je tiens juste à dire que tous les musulmans sont frères,on est pas des ennemies, peut être qu’on suit des courants différents, mais on a tous le même objectif, maintenant il faudrait que chacun respecte le choix de l’autre et se consacre sur son propre chemin pour atteindre l’objectif qui est commun.

  15. chacun a le droit de vivre sa foi, maintenant pour sortir de ces divergences pour moi il n y a qu’une seule issue c’est a dire se cramponner sur le coran, la sounnah et toute autre parole qui est en phase avec l’islam et d’ou quelle nous vienne.
    abou hanifa, malik, shafi et ahmad parmi tant d’autres avaient demande a leurs disciples de laisser tout leur commentaire s’ils sont pas en phase avec la sounnah.
    et ces imams sont les plus illustres avec leurs ecoles.

  16. dans un futur proche au senegal, personne n’osera faire le tafsir du coran ni traduire les hadiths du prophete parceque il y a une confrerie qui se sentira offensee une fois que le verset ou le hadith est traduit, donc chers senegalais revoyons nos copies.

  17. merci Mr Ba, pour votre impartialite car comme vous avez defini votre modeste personne etant comme un homme qui aime la justice et la liberte d’expression.
    et c’est comme ca que doit etre un bon musulman, avec l’amour et le respect que vous avez envers les maks comme Ahmadou Bamba, Maodo Malik……comme l’a d’ailleurs bakary samb et abdoul aziz d’apres vous ca ne vous a pas empeche de leur dire la verite sur leurs partialite dans ce debat ( ounsour akhaka zalimane aw mazloumane )
    Mr Barro aussi a fait un bonne analyse durant l’emission mais meme le presentateur etait partisant.

  18. Senegalais Lambda, j aime bcp votre conclusion ” Maintenant …maintenant il faudrait que chacun respecte le choix de l ’autre et se consacre sur son propre chemin pour atteindre l ’objectif qui est commun.” C’est tout ce que je dis. Moi, je crois qu’au Senegal on ne laisse pas les “non-confreriques” musulmans dire leur verite. Regardez les chiites avaient souleve des dogmes et pratiques contraires a ce que la majorite des senegalais sounnites connaissent. A travers des debats, une verite s’etait jaillie, et tout le monde a repris sa vie d’avant, on avance. Personne ne les a attaque physiquement. Des membres d’ associations islamiques ont debattu avec les chiites a la radio, et a la tele. C est c k j appelle l’acceptation. Pas tolerance. Pourqoui ne pas debattre du soufisme. Il y a des gens qui sont contre les confreries. C est leur droit le plus absolu . D autres peuvent detester le salafisme, c leur bon droit. Mais, le combat doit etre celle des idees. Il ne doit jamais etre physique. Mais, un analyste est appele, il n’a qu’a faire des observations neutres et eviter la stigmatisation. Pourquoi au Senegal, personne n’a le droit de critiquer scientifiquement l’oeuvre de nos maks. Memem le prophete Mouhammad est critique par les non-musulmans a travers des livres. Les musulmans qui comprennent repondent par des arguments. Les musulmans ignorants utilisent la violence. Aujourd’hui Martin Luther King est un patrimoine national parce qu’on l’a humanise, on a parle de ses faillites, de ses reussites. Vous allez me dire faut pas comparer MLK et nos maks. Je vous dirai pourtant il ete guide religieux, il a ecrit, il a combattu. Continuons le debat!

  19. Senegalais Lambda, j aime bcp votre conclusion ” Maintenant …maintenant il faudrait que chacun respecte le choix de l ’autre et se consacre sur son propre chemin pour atteindre l ’objectif qui est commun.” C’est tout ce que je dis. Moi, je crois qu’au Senegal on ne laisse pas les “non-confreriques” musulmans dire leur verite. Regardez les chiites avaient souleve des dogmes et pratiques contraires a ce que la majorite des senegalais sounnites connaissent. A travers des debats, une verite s’etait jaillie, et tout le monde a repris sa vie d’avant, on avance. Personne ne les a attaque physiquement. Des membres d’ associations islamiques ont debattu avec les chiites a la radio, et a la tele. C est c k j appelle l’acceptation. Pas tolerance. Pourqoui ne pas debattre du soufisme. Il y a des gens qui sont contre les confreries. C est leur droit le plus absolu . D autres peuvent detester le salafisme, c leur bon droit. Mais, le combat doit etre celle des idees. Il ne doit jamais etre physique. Mais, un analyste est appele, il n’a qu’a faire des observations neutres et eviter la stigmatisation. Pourquoi au Senegal, personne n’a le droit de critiquer scientifiquement l’oeuvre de nos maks. Memem le prophete Mouhammad est critique par les non-musulmans a travers des livres. Les musulmans qui comprennent repondent par des arguments. Les musulmans ignorants utilisent la violence. Aujourd’hui Martin Luther King est un patrimoine national parce qu’on l’a humanise, on a parle de ses faillites, de ses reussites. Vous allez me dire faut pas comparer MLK et nos maks. Je vous dirai pourtant il ete guide religieux, il a ecrit, il a combattu.

  20. ca ne surprend pas de voir des soi-disants intellectuels ou islamologues tenir ces genres de propos car avant eux un ministre qui represente une institution et qui le responsable de la securite de chaque senegalais avait publiquement critque cette minorite allant jusqu’a dire qu’ils ( la minorite )doivent faire attention sinon ils seront responsables de tout ce qui leur arrivera avant qu’il se rattrape en disant que de toute facon ils vont garantir la securite de tout un chacun, paradoxal n’est ce pas?
    lui meme fut victime d’un kidnapping de plus de 8 tours d’horloge par des disciples d’une confrerie qui etaient faches contre lui et ces meme disciples n’ont pas meme suivi les ordres du porte parole de quitter les lieux et il a fallu l’intervention des certains corps de la police pour l’exfiltrer sinon le pire allait se produire.
    de passage qu”Allah acceuille sa maman dans le paradis de firdaws.

  21. assalamou ala manittaba al houda
    merci mr Ba. ce que vous avez dit n’est rien que la verite et une verite basee sur des faits.
    parmis tous les incidents lies a la religion on ne trouve nulle part l’implications des “wahabites” , ils ne forment pas de milices, et ils ne portent pas d’armes et ils n’attaquent personne. ce k’ils disent est Allah a dit et le prophete sallallahou alayhi wa sallam a dit, c’est a dire le Coran et la Sunnah authentic et tout musulman ki a quelque chose contre ce qu’ALLAH a dit ou ce que le prophete a dit, doit verifier sa position. Allah a dit dans le Coran “si vous aimez ALLAH suivez le prophete et Allah vous aimerez. et Allah a aussi dit tout ce que le prophete vous donne prennez le et tout ce qu’il vous interdit eloignez vous de ca. L’islam doit etre basee sur des textes et non sur des emotions ou sur le nationalisme, car c’est une religion universelle.
    c’est vraiment triste de voir des “universitaires” tenir un debat sans fournir des preuves concretes et scientifiques. et ce comedien qui se dit journaliste, au lieu de poser des questions pertinantes et de demander des preuves , participe a l’assault des wahabites.

  22. Monsieur Ba,
    vous aussi en faisant cet article vous etes entrain de prendre partie. Moi j’ai suivi le débat et j’ai aimé le courage de Mr SAMB et Mr KEBE on doit arreter d’avoir peur des islamistes de leurs dire ce qu’on pense et non de tenir un discours “oui mais non” c’est de l’hypocrisie comme le font les pays arabes. les thèses qu’ils ont défendu sont partagés par l’archi majorité des sénégalais. NOUS NE VOULONS PAS DE CES IDEOLOGISTE ISLAMISTES HAINEUX ET ABAISSANT LA DIGNITÉ DE L’HOMME. nous sommes des musulmans soufis et fièrs de l’etre. malheuresement les gens vous comme ont honte de leurs origine et préfèrent s’arabiser. votre problème est que vous ne voyais dans la réligion qu’une partie :la loi. la preuve dès que vous prenez un pays la seule chose que vous faites c’est de couper la main des gens , lapider les femmes …etc vous ne prener pas en compte le développement sociale , l’assainissement , l’éducation,répartition des richesse. Pour vous donner un exemple flagrant , en arabie saoudite , ce sont les millardaires qui coupes la main des pauvres qui ne recoivent pas de Zakat de leur part.Et mieux vous ne tolérer pas qu’on ne soit pas d’accord avec vous. Cette idéologie wahabite à fait beaucoup de mal à l’islam , je prie DIEU pour Qu’il nous en debarasse .AMINE

    • Salam je peux vous demander où vient le mot tidjane c’est sérère ou peul ou wolof?
      C’est toi l’arabisé?

  23. Si vous comprenez bien ce monsieur Bâ fait beaucoup allusion à la confrérie Tidjiane ! Il n’aime pas cette confrérie ! voila le problème !

    ” Le Cheikh, apres avoir parle des bienfaits du Coran, dit » parmi ceux qui pratiquent le soufisme, il y a en qui pensent que ce qu ’ils ont est meilleur que le Coran. » Le Cheikh continue pour dire » Le Chatan les a trompes dans leur croyance…. » Tout connaisseur te dire que ces propos peuvent etre diriges contre un groupe conferique senegalais qu ’on connait tres bien et qui pense qu ’ils ont quelque chose de meileur que le Coran.”

    A Mon avis il parle de la Salatoul Fatiha, des wazifa etc…. Bâ est simplement un égaré !

  24. Suleiy, j espere que tu vas lire ma reponse avec sagesse! D’abord, il faut savoir que l’Arabie Saoudite n’est pas le meilleur exemple d’etat islamique. Je te dis tout simplement leur facon d’elir leurs guides etatiques est loin d’etre islamique. Aussi arretons notre focalisation sur ce pays. Arretons de traiter les “nars” de tous les noms surtout quand on sait qu’ au Senegal tout le monde suit les nars. Vous accusez les ibadous de suivre les nars alors k vous oubliez k l’1 des plus grandes tariqas au Senegal a ete fondee par un Nars. Cheikh A. Tijane Ach Charif etait peut etre hollandais! Nos plus grands Serignes ont etudie dans les pays arabes. Il faut lire les ecrits de Cheikh Ahmadou Bamba pour voir ses references a d’autres qui l’ont precede ….le probleme est k vous aimez vos nars, mais interdisez aux autres d’avoir leurs nars, ce qui montre encore 1 fois notre hypocrisie, et manque d’objectivite. L islam ce n’est pas une affaire de nars, mais 1 affaire de textes. J ai vecu avec les arabes pour comprendre tres bien k le bien comme le mal reside chez eux.

    Aucun pays sur la planete n’applique l’Islam comme il se doit. Mais , il faut etre sincere. Ne me dites pas que vous n’avez pas observe la transformation de la Turquie par des islamiques que l occident decrivait comme des ‘dangereux.’ Arretez votre focalisation sur l’Arabie Saoudite. Ce pays reste le berceau de l Islam. On y va pour le pelerinage, apres c 1 pays comme les autres.

  25. Fière D’être Tidjiane , tu vois je n’avais pas besoin de donner 1 nom pour que tu comprennes que le Cheikh faisait allusion au Tijanisme. Ce que j ai voulu dire est ceci: la critique doit etre acceptee dans le cadre d’1 debat scientifique. c est tout. Ta conclusion montre k on a un long chemin a parcourir au Senegal. Tu me taxe d’egare. k Allah me Guide. Le Tijanisme a ete la seule confrerie a la quelle j’ai pu appartenir , dans le passe, en tant k moustarchidine. La difference est k j’ai decide d’etre 1 musulman libre qui se source directement des textes.

  26. D’accord, je respecte ton choix d’être un musulman libre, mais cela ne t’arroge pas le droit de dénigrer la tidjania !Au contraire je dirais que ce sont les mourides qui accordent plus d’importance aux écrit du cheikh qu’au saint coran même. A mon avis tu es plutôt enclin au mouridisme, c’est a dire que tu es passé de tidjiane à mouride, mais tu l’assumes pas. On est tous musulman, respectons nous !

  27. Mr BA , ce vous faites est trés intéressant , ce qui va unir les musulmans :c’est le débat et l’acception de l’opinion des autres et non des opinions exclusives. Moi aussi j’ai vécu plus de 7 ans dans un pays arabes je l’ai juge pas ils ont leurs qualités et leurs défauts. Mais je te parle des wahabites que je connais bien qui passent leur temps à traiter leurs propres frères musulmans de “KAFIR” et de réduire la réligion à la CHARIA. Moi je suis soufi , il ya des chose très bien dans le soufisme mais d’autres choses très mauvaises qu’on doit dénoncer et que je dénonce. les turques sont des sunnites modérés et n’ont rien avoir avec les somaliens ,les talibans , les alqaidas. le problèmpe est que les IBADOUS sont des WAHABITES dangéreux , intolérant et tu le verra le jour ou ils serons au pouvoir. DIEU n’impose à personne de croire ou pas , Il a envoyé des prophètes et des livres et après la mort chacun sera jugé.
    J’ai répondu à ton article car j’ai pas apprécié que vous traitiez ces gens de malhonnetes ils ont dit ce qu’ils croient et pensent. les malhonnete ce sont les oulémas arabes qui qaund on leur pose des question sur le Djihad ils donnes des réponses hypocrites (oui/mais ou non/mais) ils ont peurs des islamiste d’un coté et des américains de l’autre.
    Mais n’oubli pas nous sommes tous des fréres (ina mal mou’minouna ikhwa) et quand on prie pour la ouma on fait de distinction entre les les ibadous , les mourides, qadr …etc

  28. Merci Suleiy. Les ibadous sont de differentes categories au Senegal. Le mouvement ibadou rahmane a , par exemple, les meilleures relations avec les familles confreriques. Savez-vous que ce mouvement envoie des delegations les representer lors des ceremonies religieuses des confreries. Ils envoient meme des equipes medicales pour assister. maintenant, il y a 1 autre tendance de musulmans qui preferent ne pas se joindre a ces ceremonies de soufi parce c k pour eux c l’innovation. C est leur droit le plus absolu.
    Le mot “wahhabiyou” n’a pas de sens c comme dire “bambawiyou.” Ceux qui evoluent dans le champ de l’analyse peuvent utiliser ces conceptes dans le cadre de l’analyse, mais il faudra eviter la stigmatisation.tes propos” les IBADOUS sont des WAHABITES dangéreux , intolérant et tu le verra le jour ou ils serons au pouvoir” est un exemple de stigmatisation. c ce k on doit arreter au Senegal. C comme dire ” les mourides se croient superieurs a tout le monde. ils sont impolis…” dire ceci serait de l injustice. Tous les mourides ne sont pas mettre dans le meme sac. Le soufisme est 1 option. Il faut respecter le choix de le preferent, mais il faut aussi permettre a ceux qui veulent critiquer cette vision de l’islam de le faire sans avoir peur d’etre attaques. Un membre de la famille Khadr a redige une these dans laquelle il a traite du mouridisme, il a ete l’objet de grave attaques verbales, et si ce n’etait pas l;aide de Dieu il allait etre attaque physiquement. D ailleurs il court tjrs le risque d’etre “attrape.” C c zele k il faut denoncer. Dire k le soufisme comme il est pratique au Senegal est un mal plus k’1 bien releve de la liberte. Si Suleiy, vs connaissez bien le soufisme, vous allez accepter qu’on a peu de soufis au Senegal.

  29. Mr Ba, en lisant vos commentaires sur ce forum, je me pose encore la question à savoir si c’est bien vous avez écrit l’article, car il y a bien un fossé entre les deux: je vous ai trouvé très dur et très intolerant sur l’article, traitant de malhonnetes de libres sénégalais qui n’ont fait qu’exprimer un opinion différent du votre.
    je ne connais pas le Professeur Kébé, je ne l’ai jamais rencontré. Quant au Dr Samb, je l’ai connu quand nous étions plus jeune au collège, cela fait donc plus de 20 ans que je ne l’ai ni vu, ni entendu. Autant vous dire je ne défends personne.
    Mais j’ai trouvé votre intervention dangereuse car vous prédisez le pire pour le Sénégal le comparant meme à l’Algérie:” Des communautés seront persécutées, et certains de leurs membres entreront dans « le maquis » pour débuter une lutte qui ne finira jamais. L’exemple de l’Algérie n’est pas assez éloigné.”.
    Vous avez aussi écrit: ” Ma crainte est que la stigmatisation des mouvements islamiques ( des ibadous , pour parler plus simplement) va créer des tensions dans un futur tres proche. J ai beaucoup d’informations pour faire une telle déclaration !” J’espère que vous mesurez la portée de telles déclarations qui pourraient vous valloir quelques difficultés avec la police si vous viviez au Sénégal.
    Vous dites que les Ibadous n’attaquent personnes, pourquoi donc dans le passé ont-ils empèché les Tidjanes de faire leur Khadra dans la mosquée de l’Université comme l’a écrit quelqu’un sur ce forum? J’en sais quelquechoes car j’étais encore à l’Université durant cette période.
    Pour terminer, je voudrais vous faire comprendre que je n’ai absolument rien contre les Ibadous, j’ai meme des parents ibadous et je les respecte, “Tous les musulmans sont des fréres”.

  30. @Moustapha Ba: vous savez monsieur Ba, le ” mandou ” c’est très important chez quelqu’un. Il faut arreter de se faire passer à chaque fois pour des victimes. De mon point de vue je pense qu’au sénégal les minorités religieuses ne sont pas stigmatisée, chacune pratique sa religion comme il le sent. Au contraire ce sont les majorités religieuses qui sont stigmatisées. Pour avoir écouté plusieurs discours religieux venant de milieux différents, l’analyse que j’en fait est que les ibadous qui se prennent pour des victimes sont en fait eux qui stigmatisent voir traumatisent les confreries. Je respecte très bien même leur façon de voir la religion, mais eux aussi qu’ils aient de la hauteur et respectent la façon de voir des autres. Et pour le débat que vous dites je pense que y’en a déjà eu mais ça na rien changé chacun s’est campé, s’est accroché et a consolidé sa position, donc je pense que l’heure n’est plus au débat, mais plutôt au respect mutuel.
    J’imagine à quel senegal assisteront si les minorités étaient les majoritaires?????
    Pour terminer je tiens juste à dire à mes freres ibadous d’arreter de se faire passer pour des victimes, d’areter de faire le “dingate” surtout lors des preches du vendredi, et d’être un peu plus tolérant ou accéptant. On est tous des gendarmes de l’islam….

  31. Mr.Ba
    que la paix soit avec vous, je pense tres sincerement Mr Ba il n est pas gentil en tant que Musulman en tant que senegalais d attaquer la tidjania qui si j n me trompe pas tu faisais parti avant de prendre librement ton chemin, moi je pense que la personne est libre de faire son choix mais quant meme de respecter les autres et ce n est pas honnete de traduire l ecrire de serigne touba qui je le jure devant dieu n a rien contre la tidjania pour montrer au monde que les tidjanes accordent plus d importance au salatoul fatiha qu au saint coran.je pense que si vous etiez honnete vous saluerez le bon comportement du tidjane qui se leve tot le matin pour suivre les recomandations d alah toujours à la mosquèe.si vous n avez pas de respect pour nous aiez le au moins pour EL HADJ OMAR FOUTIYOU qui soufit un exemple pour tout musulman.excusez moi Mr.Ba moi je jure devant dieu j aime tout les hommes de dieu ca m afait mal au coeur de voir quelqu un qui etait tidjane puisse se permettre d insulter la tarikha.EXCUSEZ MOI.

  32. Salam a tous. c est dur de repondre a chaque message. Mais,j essai de faire de mon mieux.

    Zenga, c le meme Moustapha! Dans l’article, je denonce 1 attitude d’ou le ton qu’on peut juger “dur.” Personnellement, je voulais tt simplement faire 1 remarque.
    Ensuite, je souhaite que le pire ne se realise jamais au Senegal. Ma famille est au Senegal. Moi-meme, je n envisage de ne vivre qu’au Senegal. J avertis. Pour la mosquee de l’UCAD, vraiment il faut etre juste. Allez demander l’historique de la mosquee. Ce sont les ibadous seuls qui ont comabttu pour avoir cette mosquee et la construire. C est comme si tu disais pourquoi les ibadous ne vont pas faire preche dans la mosqueee des layennes de Yoff ou de Touba, ou a l Eglise. Tout le monde peut prier dans cette mosquee, mais les ibadous ont la direction et cela a une historique. La ou je vis actuellement, l Imam de la mosquee est Imam a vie parce que la constitution initiale de l mosquee est ainsi faite.

    Fier d ‘etre Tijane, tu m’a taxe de wahhabite avant de trouver en moi un mouride, ce qui montre peut etre k je suis a equidistant. Au Senegal, l 1 des confreries qui valorisent c bien le Tijanisme surtout a travers les universites du ramadan . Donc, il faut etre ouvert au debat, et eviter de traiter les gens de noms d’oiseau. Je ne serai jamais un mouride, meme si je lis les ecrits de Cheikh Bamba et en maitrise 1 partie. J ai visite Touba cetb ete. J y etais avec des etrangers pour leur faire decouvrir la ville. Le mouridisme n’est pas conforme a ma vision progressiste de l’islam comme ne l
    est pas le tijanisme ou le mouvement ibadour rahmane. Le Coran et la Sounnah et les textes des savants sont la pour me guider.
    Senegalais lambda, on est entrain de discuter. Participer au debat pour l ouverture et la tolerance ( l acception) est 1 bne chose.

    Mouhammad, je n ai pas attaque le Tijanisme. J ai dit ce k Bamba a dit , quelqu’un a trouve k je ( le Cheikh) fais/t allusion au Tijansime, et je lui ai repondu k ” voila, tt le monde peut se retrouver dans 1 critique.” Il faut savoir lire, mon frere. Tu ne me verra jamais imsulter une tariqa ou un homme religieux. Je me soucie trop de mes defauts. J ai critique Sambe et Aziz parce k nous sommes ds le meme milieu (universitaire) et je pensent k ils derapent. Merci a tout le monde d’avoir participe a un debat fructex. Je m excuse pour tout mot deplace, et vs prie a cultiver l’acceptation de l’autre et a creer un senegal plus egalitaire. Salam

  33. Mr Ba, avant de clore ce dèbat, je voudrais juste vous dire que moi aussi j dénonce une attitude: celle des personnes qui se disent musulmanes et qui sont belliqueuses et intolérantes. Je considère que tous ceux qui approuvent ce qui passe au nord du mali sont comme ces personnes (au passage, nous ne savons toujours pas votre position sur la question).
    Je préfère le Sénégal comme il est actuellement, et je ne souhaite pas que mon pays soit envahi par des gens qui résume MA religion qui est l’ISLAM en ces mots: tuer, détruire des mausolets, lapider, couper des mains …etc.
    Je dis que l’Islam est immuable (il ne change pas) mais s’adapte à son temps. Pourquoi le Calif Oumar Ibn Khatab n’a-t.il pas coupé la main du voleur qu’on lui avait amené parce qu’il considérait qu’on est en période de sécheresse, donc de famine.
    Pour ce qui concerne la mosquée de l’université, c’est ce que je disais à propos de la tolérance: si elle appartient aux Ibadous les autres n’ont pas le droit d’y entrer et de faire des zikr? Vous connaissez mieux que moi le khadra, on n’invoque que Allah tout Puissant et son Prophète (PSL).

    Pour terminer, vous parlez toujours d’acceptation de l’autre, moi je dis Tolérance. Car on peut accepter l’autre sans etre tolérant alors que dès on est tolérant, on accepte l’autre et en plus on accepte la différence de ses idées, de sa pensée et de ses actes, et surtout son droit d’exprimer sa différence.
    AS SALAMOU ALEYKOUM WA RAHMATOU LAH

  34. Merci Zenga. Vous me poussez a re-reagir. Ce qui se passe au Mali est triste et n’est que l’oeuvre d’ignorants musulmans. Tout le monde doit le condamner.

    Zenga, le mot ‘acceptation’ est plus large et genereux k “tolerance.” L idee de tolerance suppose k il y a quelque chose de mal, d impropre de l autre k on essaie d accepter alors k acceptation signifie k je te reconnais le droit d etre celui k tu evux etre.

    Etre tolerant ne signifie pas ne pas faire des limites. J accepte mon voisin chretien, mais ca ne doit pas signifier k je peux utiliser son eglise tous les vendredis. Les Tijanes ont leurs mosquees, il faut respecter leur espace. ils ne veulent pas de preche la-bas, personne ne doit les deranger. Je n’ai vu vu, au Senegal, 1 khadra dans 1 mosquee Mouride. D ailleurs, demande au Seneglais de bonne foi qui sont au Maroc, ils te diront k il n’ont jamais vu de khadra dans lesquelles on recitait salatoul fatiha. les marocains recitent le coran en groupe, pas salatoul fatiha. Paroles de quelqu’un qui a visite le mausolee de Ch. Ahmed Tijane Cherif, et qui connait tres bien le maroc

  35. Très cher Moustapha Ba, je rebondis en vous disant ceci:
    La manière de pratiquer et de faire le zikr des marocains est un autre débat qui n’a rien a voir avec celui-ci-
    Mon problème à moi, c’est quand on parle de mosquée, on fait allusion à la maison de Dieu, Allah tout Puissant. Si tous les musulmans sont des frères, pourquoi en interdire l’accès aux autres musulmans? cette remarque est valable aussi bien pour les Ibadous, que pour les tidjanes et mourides. Le Prphète Mouhamed (PSL) n’a-t-il pas autorisé aux chrétiens de Médines de tenir leur Rèunion dans la mosquée?
    Revenons-en aux notions de tolérance et d’acceptation:
    Je n’ai jamais dit que etre tolérat c’est ne pas faire de limite. La Tolérance est la vertu qui porte à accepter ce que l’on accepterait pas spontanément, par exemple lorsque cela va à l’encontre de ses propres convictions (pas forcément quelquechose de mal, d’impropre comme vous dites).
    Donc vous constaterez qu’il y a déjà dans la tolérance, l’accepter, qui peux signifier consentir, supporter, agréer. La différence, c’est que Tout liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s’exercer, un devoir de tolérance. Car la tolérance c’est aussi la vertu qui porte à se montrer vigilant tant envers l’intolérance qu’envers l’intolérable.
    Je suis néanmoins heureux de voir que vous condamnez ce qui se passe au Mali.
    Merci et que la paix soit sur le monde et sur tous les musulmans, à la fin de ce mois béni de Ramadan.

  36. Zenga, ta phrase ” Je suis néanmoins heureux de voir que vous condamnez ce qui se passe au Mali. ” ne me plait pas bcp parce k pour moi il va de soi k je suis contre ce ki se passe au mali. Je n ai pas la meme philosophie k eux, meme si je ne venere aucun tombeau et croit que ceux ki le font sont dans l’erreur, je ne m associe pas de pres ou de loin avec ce k ils ont fait. La veneration des tombeaux est 1 chose k le Prophete a interdit, avec des mots tres tristes et durs, quand il etait dans son lit de mort . Il disait ” ne faites pas de a tombe comme les juifs et les chretiens ont fait. N’en faites pas un tombeau q’on venere.”
    Pour eviter ce qui se passe au Mali, il faut renforcer les associations au meme titre k les tarikas, et collaborer avec eux en vue de denicher toute naissance d’extremisme.
    Moi, ma philosophie est de dire: k ceux venerent des tomber le fassent dans la liberte, mais k ceux ki sont contre le disent sans verser dans la calomnie et l insulte public. personne n attaque l autre physiquement. k le debat soit ceui des arguments.
    J ai evoke la khadra au Maroc juste pour te dire k il accepter les limites. Un ibadou ne croit pas a la khadra, donc faut pas essayer d’en tenir 1 ans une mosquee k il dirige . L ibadou ne doit pas aussi exiger une place dns une mosquee tijane ou mouride pour faire sa preche. La priere ns regroupe tous; apres chacun va vers sa direction.
    Merci Ahmad de ton commentaire

  37. M Ba, il m’est difficil de croire que vous n’etes pas de ses ibadous, je vous cite”…Le Coran et la Sounnah et les textes des SAVANTS sont la pour me guider.” Par consequent vous considerez que Bamba et Malick sy ne sont pas des “savants”….Je pense egalement que c’est un peu malhonnete d’affirmer qu’au senegal les ibadous sont victimes d’injustes au quotidien. Vous avez “oublié” de dire les raisons qui ont poussé en Diourbel à certains mourides d’attaquer la “mosquée d’un ibadou”. Mon chér ba meme l’islam nous autorise à riposter si on est attaquer injustement. Les confréries ne font que riposter des attaques qu’elles subissent au quotidien de la part de ces mouvements, même je suis d’accord que les réponses sont parfois disproportionner. Mais vouloir porté les mouvements ibadou rahmane comme étant des anges sans problèmes me semble être une méconnaissance ou au pire de la malhonnêteté intellectuel de ceux ci de votre part. Respectueusement

  38. Birame tu n as pas lu plus haut que Moustapha maitrise les ecrits de Ch. Bamba et s appoprie des ecritures de nos hommes religieux. Vraiment il faut lui accoder sa neutralite

  39. Je Pense que le debat n est pas d être ibadu or murid ou tijane . Si tu peut apporter des preuves basees sur le coran et la Sunna ,je veux dire l Islam pur, apportes les.Le monde est telllement ouvert que l idee d emprisonner nos consciences sur des tarikhas est revolue.
    L Islam confrererique est renforce par les kuffars ( les colonialistes) pour mieux nous imposer leur civilisation , pour se faisaint ils ont deconnecte le senegalais de l Islam pur pour lui r un islam noirAlors pour demontrer cela, jettons un oeil sur l histoiire du Senegal.Aux temps de Faidherbe le Ben laden de notre époque etait el hadji Omar tall qui selon eux etait un terroriste a eliminer dans la conscience des Africain , comment? Ils ont pris saint Louis comme le temple du savoir islamique En faisaint appel aux erudits. Ils ont pris elhadj malick sy qui etait dagana et l installa a ndar . Ils ont cree le tribunal islamique dirige par un pion des leurs du nom de el bougdad seck ou tamsir .ils ont emmene el haj malick a la mecque en Luis faisaint passer par marseille .Cela pour eclipser le titre de elhadj qui faisait la reputation de Omar tall.ils ont oblige el malick a laisser son fils ainejoindre l arme francaise, pour le servirexample aux talibes.ils avaient le control de tous les livres islamiques qui rentraient au Senegal et tout louvrage qui etait a l encontre du soufism etait a jetter. Donc nos maks n avaient pas acces a beaucoup de livres que nous avons aujourdhu .

  40. @un passant; dites mois qu’est ce qui n’est as conforme avec le coran et la sounna de ce que font les tarikhas, la tidjaniyya dans mon cas. Je ne vais pas perdre mon temps sur le reste de ton commentaire etant donnée que vous avez subi un endoctrinement à tel point qu’il me semble que c’est à peine peine perdu.

  41. @birame.Bonne question ,est ce que salatul Fatiha est enseigne par le prophet saw ? Est ce que le khadratul Jumna est Sunna du prophet. Dans jwahar mahani sheikh tidiane a dit que un un salatul Fatiha equivaut plus qu un recital du coran.est ce sheikh est mieux que les sahabas qui neconnaissairnt pas jwahar kamal .reveillons nous

  42. Passant, tu as souleve des points tres interessnts, et ta contribution montre que tu connais bien la chose confrerique au Senegal. J espere k 1 jour dans c pays k est le Senegal, les musulmans vont savoir que nos maks ont donne le maximun d’eux-memes et k bcp de tariqas comme structurees aujourdh’ui n ‘etaient pas existantes a leur epoque. J ai 1 jour entendu sur une radio senegalaise un predicateur dire ” mes propres recherches m ont convaincu k Cheikh A. Bamba n a pas fonde 1 tariqa.” Nos maks voulaient tout simplement defendre l’islam avec le peu de moyens k ils avaient. Ce k tu as dit passant sur l’acces au livres aux temps coloniaux est la triste verite: les colonisateurs interdisaient certains livres islamiks, et meme coupaient la partie “jihad” dans tous les livres de fiq. Nos maks manipulaient bien la langue arabe, mais ils n’etaient pas excellent dans s d autres branches de la religion. D ailleurs un de nos maks a deux phases dans son ecriture: avant et apres son depart pour la Mauritanie. Ses ecrits apres l’etape Mauriatnie sont claires et en confromite avec le Coran et la Sounnah, pour la plupart. Ah seulement si on arretait de chanter les ecrits de nos maks, et si on commenait a les apprendre d’1 aniere rigoureuse et scientifk on en gagnerait bcp. Je connais un peu les ecrits de Bamba pour avoir etudie le Coran aupres d’1 mouride, et par mes efforts personnels plus tard, mais il y a de ses ecrits qui sont a memes de nous pousser a etre des hommes libres, qui suivent le Coran et la Sounnah sans superstition. Lisez ‘viatique de la jeunesse’ pour vous convaincre k le culte de la recherche du savoir et du travail sont eleves tres haut. Mais, c dommage. nous sommes souvent des suiveurs aveugles qui ne connaissent rien de nos maks. On les utilise seulement pr se trouver des excuses et faire du “ce k nous voulons.’ c dommage. Un tijane va te chanter ” oun zour amana yawma la amana ila liman amana lahou mawlana” en faisant des tourner sa tete et gesticulant sans savoir le sens de ces mots pleins de sagesse et d’avertissement. C dommage nous avons “pourri” le travail de nos maks par notre “partisanerie.”

  43. @ mon Cher frere moustapha Bamba est parmi les rares a defendre l Islam sur toute la ligne .Et cela a as tendre jeunesse il Quitta son pere qui etait a mbacke cadiorac, parce que le vieux etait trop proche de lat Dior .il est venu a mbacke baol pour continuer a eduquer lrs disciples . Le piege que les kuffars l ont tendu est de lui livrer Ibrahima fall le cadior cadior ,qui est venu pour detruire le dawa du sheikh le reste je ne veux pas le dire main tenant

  44. @un passant 1- le aalutoul fatihi comme vous le savez certainement est une priere sur le prophete(PSl). Certains savant affirment qu c’est seul le salatoul ibrahim est valable d’autres savant pensent qu’il en existent d’autres(plusieurs) comme le salatoul fatiha, Cheikh ahmad tidjani en fait parti. 2-qu’est ce que c’est le hadratoul jumma? Des musulmans se regroupant en fin d’apres midi pour glorifier leur seigneur? C’est haram ça? Dieu n’a t’il pas dit dans un hadiths khoudsi”« Je suis conforme à la bonne opinion que se fait de Moi mon serviteur et Je suis avec lui s’il M’évoque, s’il M’évoque en lui-même Je l’évoquerai en Moi-même, et s’il M’évoque en assemblée, Je l’évoquerai dans une bien meilleure assemblée » rapporté par Boukhari, Mouslim, Tirmidhi. Voila une des nombreuses preuves si vous voulez. 3-Cheikh ahamd tidjani n’a jamais affirmé etre plus pieux que les sahabas.Les sahabas sont les meilleurs de la oumma, cet statut ils l’ont acquis grace à la proximité avec le Prophete(psl).Cheikh ahmad tidiani a dit” pesez tous ce qui m’est attribué dans la balance de la charia, si c’est conforme à celle ci prenez le sinon rejetez le” Je n’ai pas l’indecence de t’expliquer dans ce forum ce que reprensente la realité de la salatoul fatiha, car faudrai d’abord que vous connaissiez la réalité du coran, du coran que parle le cheikh. . Faudrait peut être mieux d’essayer de confronter vos idées avec un tidjane trés impregné de son tarikha pour en savoir plus, au lieu de juger à partir d’information prises sur les détracteurs(ibadou-salafiste-wakhabite) de notre noble confrerie. Salam aleykoum

  45. @birame tout d abord evitons de stigmatiser les gens a tord et a travers . On est dans un debat,on est tous des musulamans si ns ns sommes pas d accord sur une chose retounnons a nos source qui sont disponibles jusqu a la fin du monde.je t ai pose une question qui est la suivant. Est ce ya Hadith du prophet saw qui nous enseigne le spatula Fatiha si oui di le moi,si non le prophete salahu alley hi wa Salam a voulu attendre jusqu en 18 siècle pour apparaitre et enseigner a sheikh tidiane?

  46. Non je ne te stigmatse pas. Le prophète nous a enseigné dans un hadith de parler aux gens selon leur niveau d’entendement, c’est juste pour cela.
    Oui nous croyant en tant que tidjane, soufis que le salatoul fatihi a été donné à heikh ahmad tidiane par le prophète(psl) en état de veille.Par contre, ceux qui affirme qu’il est impossible d voir le prophète en état de veille nous apprenne une seule chose :qu’eux ne l’ont jamais vu en état de veille, ça c’est sur. çA frise parfois le ridicule même, on a l’impression ,vous osez dire à celui qui voit le soleil tous les matins, qu’il est impossible de voir le soleil comme si Dieu en était incapable…Vous me direz quoi je vous dis que je vois moi même le prophète tous les jours?

  47. Birame, continuons le debat avec ouverture et depassement. Pour apporter mon grain de sel, je dis ceci:
    Apres la mort du Prophete-PSL- les musulmans ont eu de serieux problemes entre eux. Il y a eu des guerres entre eux, meme la femme du Prophete Aicha ( radiyallahou alayha) etait impliquee. Il y avait des dissensions entre eux. Et il ne suffisait que le Prophete intervienne pour k tout arreta. Si le Prophete devait apparaitre apres sa mort pour donner quoi que ce soit, ca devait etre mettre de l harmonie entre les rangs des musulmans.

    Si le Prophete avait donne Salatoul Fatiha a Cheikh apres sa mort, il serait en contradiction avec lui meme et le Coran car il avait annonce la fin de sa mission et le Coran l’avait fait avant lui. Ensuite, il serait injuste k il accorde a une partie des musulmans c k 1 autre n’a pas. Allah et son Prophete sont tres loins de l’injustice

    Birame, savez-vous que Salatoul Fatiha n’est pas “invente” par Cheikh Ahmed Tijane. Elle l’oeuvre d’1 autre personne. je te laisse le choix de faire des recherches. Wallahi, on est entrain de tromper bcp de monde. Certains rient de nous a caiuse de notre ignorance. D’ailleurs un penseur senegalais a eu a dire devant les ecrans de la RTS k Salatoul Fatiha est l’oeuvre d’1 autre personne k il avait citee. allons apprendre pour nous liberer.

  48. Je suis désolé Moustapha, mais nous nous parlons au même niveau. Bien que je sois né dans une famille tijane, mon adhésion à la confrérie tijane a été le fruit d’une intence recherche. Nous avons tous été ibadou en quelque sorte en collège à un moment de notre vie. Vous avez certainement pas gouté au secrets de la tarikha, je peux comprendre vos réactions car si tu connaissais réellement la signification de la salatoul fatihi, tu n’aurai pas tenu de tels propos sur celui ci.
    La tarikha tijane m’a libéré(faydou tijane pour être clair, baye niass), au contraire je remercie Dieu quand mes actes d’odoration ne sont plus uniquement des gestes mecaniques, mais bien de la connaissance certaine de ce que je fais. Je loue le bon Dieu de m’avoir donner l’ouverture me permettantde “déchiffrer” les secrets et sous entendus du livre sain le Coran et la sounna, et ceci grace à la fayda tijaniya. Je loue Dieu alhmandoulilah, alhamndoulilah lahmandoulilah que Dieu vous fasse savoir ce que je sais mon cher frer moustapha.

  49. @birame mon frere je Pense qu il faut qu on soit rationnel un peu . Si on rentre dans ces accusations bases sur du pur emotion on risque de nous eloigner de l esprit meme de l Islam .combien de fois Allah dit “atou bourkhanakum ine kountoum sadikhin.combien de chretiens m ont dit Ici a ny qu ils sont ce qu ils ils sont parce que ils sentent des chooses que je ne peux comprendre moi qui n est pas chretiens ,et tu sais birame autant que moi qu ils sont dans des tenebres.Donc fondons notre croyance sur des preuves reelles et pas sur j ai goutte et tu n as pas goutte

  50. Moustapha ton combat est perdu d’avance ce n’est pas avec des arguties que tu vas effacer l’œuvre de nos vaillants combattants de l’islam!!! aucune analyse ne peut se faire en dehors d’un référentiel!!! tu as tes références laisse les autres prendre leur référence là ou ils souhaitent. Tu te donnes trop de mal à trouver une paternité pour la samatoul fatihi: pourquoi? Et si le peuple est trompé c’est vous qui devez l’éclairer???? Adada wayyy!!!

  51. Qui peut me dire que il est plus savant que El hadji Oumar Seydi El hadji Malick Serigne Babacar Sy Mame Mansour sy et plus recent Mame abdoul aziz sy dabakh parlé des autres meme c’est loin prenons juste Dabakah il est de votre époque et ce qu’il a fait dans la religion aucun de vous ni de vos peres ou grand père ne la fait alors si c’est lui qui talibé cheikh avec tous ce k’il a eu avec son niveau alors mes potes je suis fier de faire partie de cette tarikha je suis fier de lire le salatoul fatiha je parlerai pas de cheikh ahmed tidjane cherif ou de quelqu un d’autres car vous n’etes meme pas plus savant pour nous enseigner la souna et la charia…. alors va etudier c’est mieux pour vous

  52. Salam, calmez vous! soyons rationnel dans nos pensées, paroles et actes… Recentrons nous sur ce qui nous unis et mettons de coté les divergences. Arrêtons de juger les autres pour leur appartenance religieuse, Allah swt est le seul Juge. Les divergences sont sources de divisions et la division des musulmans est l’arme de Sheytane (laya oudhou billah).
    Apprenons à ne voir que du bien chez nos frères en religion, “inna mal mou minouna ikhwa…” (49.11), en vérité, les croyants sont des frères! Méditons sur cette parole d’ALLAH swt, comment vivons nous cette fraternité? Apprenons à apprécier le bien que l’on trouve chez nos frères musulmans
    Respectons nous, respectons les choix de chacun. Au jour de la Résurrection chacun de nous sera seul devant son Seigneur, qu’il agisse donc en tout état de conscience afin de pouvoir justifier ses actions.
    Et accrochons nous au Qur’an, parole d’Allah (swt) qui sont intemporelles et à la Sunna léguée par notre bien-aimé prophète (psl)… existe t-il de meilleures paroles que celles qu’ALLAh (swt) nous a transmis dans Son livre et par l’intermédiaire de Mohamed, Son messager (psl)?
    Ils sont certes d’actualité encore aujourd’hui et l’égarement guette tout musulman qui s’en éloigne pour chercher conseils sur sa pratique religieuse…
    Que la paix soit sur vous, chers frères en religion et qu’Allah (swt) nous guide sur la Sirat al Mustaqiim!
    qu’ Allah, unisse nos coeurs et renforce la Oumma de Mouhammed (psl)!

Repondre