XALIMANEWS : Pour la conquête de Dakar et la réélection du président Macky dès le premier tour de la prochaine élection présidentielle de 2019, l’infatigable Dr Cheikh Kanté a rencontré hier des mouvements de soutien résidant dans les 19 communes des Parcelles assainies et dans le quartier de grand Médine nous informe Seneplus. Il a demandé à tout ce monde de s’organiser en coordination pour aller tendre la main à Moussa Sy. Et ensemble, procéder à la récolte des 52% des suffrages qui seront valablement exprimés au niveau de la localité au soir du 24 février prochain.
Le ministre en charge du Plan Sénégal émergent (PSe) a déclaré, lors de sa rencontre avec des mouvements de la plateforme des forces de l’émergence, que le président Macky Sall a besoin de 3 millions de Sénégalais — du Sénégal et de la Diaspora — pour pouvoir rester « locataire » du palais, pour cinq autres années. Autrement dit, pour avoir un deuxième mandat ! Dans le cadre de ses activités de massification et d’appels au parrainage, le docteur Cheikh Kanté a rencontré hier des présidents de mouvements de soutien, majoritairement des femmes, de la commune des Parcelles assainies pour échanger avec eux sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leurs activités en faveur du parti présidentiel. Objectif : travailler ensemble avec ces actrices de développement pour la reconquête de Dakar et la réélection de Macky au premier tour de l’élection présidentielle de février 2019. M. Kanté entend même faciliter à ces femmes les rencontres avec la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) pour pouvoir bénéficier des financements. Pourquoi les Parcelles assainies ?
Le président de la République Macky Sall aurait demandé à son ministre en charge du Suivi du Plan Sénégal émergent de porter une « attention particulière » à cette grande ville de banlieue. La raison se trouverait dans le fait, selon l’ancien patron du Port autonome de Dakar, que la victoire de Benno Bokk Yakaar dans ce fief du maire Moussa Sy a connu des contestations lors des dernières législatives. En effet, sur un nombre de 637 948 inscrits, le taux de participation tournait autour de 53,30%. Soit 340 082 votants. La coalition Benno Bokk Yaakaar avait obtenu un total de 16 838 voix contre 15 867 voix pour la coalition MankooTaxawu Sénégal. Soit un taux de 33,69%. Avec ce taux, la coalition au pouvoir était certes en tête. « Mais c’étaient les législatives. Si on était en élection présidentielle, on irait au deuxième tour. Or, on n’est pas sans savoir qu’un deuxième tour n’est pas favorable à un président », a tenu à rappeler un Cheikh Kanté très préoccupé par la réélection du président Macky Sall « dès le premier tour ».
Parcelles assainies, un grenier électoral
Seulement voilà, dans la commune des Parcelles assainies, pour les élections à venir, le nombre d’inscrits sur les listes électorales a augmenté d’environ 95 000 inscrits. Avec ces derniers, l’objectif pour l’ancien directeur du Port autonome de Dakar (Pad) c’est d’obtenir les 49 920 voix. Soit 52% des suffrages valablement exprimés. « Si on met de côté les 16 838 voix obtenues lors des législatives, on doit aller chercher la gagne avec 33 282 voix. Après étude, on s’est dit qu’on peut dépasser l’objectif au vu du taux d’abstention enregistré lors des législatives », a dit le « massificateur » du président Macky Sall qui travaille d’arrache-pied pour la réélection de Macky, sans contestation aucune. Loin des querelles partisanes, cet « infatigable » militant de l’Apr, « pour résorber ce gap », il dit tendre la main à l’édile des Parcelles assainies. Pour « prendre Moussa Sy dans les filets de la Coalition Benno Bokk Yaakaar », il n’a pas hésité une seule seconde à demander à Baye Daouda Diaw, un délégué de quartier à l’unité 12 des Parcelles, d’aller rencontrer le maire socialiste pour aider « à récolter les 30 000 voix ».
La méthode du Dr Kanté
Les activités de Cheikh Kanté impliquent surtout les mouvements de soutien. Et c’est tout le sens de la rencontre d’hier avec les mouvements de soutien à Cheikh Kanté de la commune des Parcelles assainies. Lesquels ont promis de s’engager au côté du « Baye Fall du président Macky Sall » pour la reconquête de Dakar et la réélection de son champion dès le premier tour, au soir du 24 février 2019. Sur ce, le « portevoix » de l’émergence demande aux 20 unités des Parcelles (19 unités plus le quartier de grand Médine) d’inventorier les différentes mouvements de soutien de la localité. Ce qui aiderait à se départir des traditionnels meetings de quartier auxquels il compte substituer des « visites de proximité ».
Cheikh Kanté, qui n’exclut pas toutefois s l’idée d’un « méga-meeting », propose à ces 20 unités des Parcelles assainies de s’organiser, essayer d’identifier les mouvements, les délégués de quartier, les imams, les relais, les associations de femmes et de jeunes, les enseignants– bref, « tout ce qui est groupement sociologique » —, pour en faire une unité de coordination. Ce qui lui permettra d’avoir une sociologie des Parcelles assainies et, ensuite, faire du porte-à-porte jusque chez Moussa Sy. « Ce dernier étant pour les présidents de mouvements et autres associations, la plus grande porte d’accès »,selon les présidents des mouvements de soutien à Cheikh Kanté de la commune des Parcelles assainies qui n’ont pas manqué de lister leurs doléances à l’intention de leur parrain. Parmi ces structures, on peut citer le mouvement de forces de l’émergence, le mouvement and ak Cheikh Kanté falaat Macky, le mouvement SMS 2019 (soutenons Macky Sall), le rassemblement des mackystes pour l’émergence, le mouvement and ak Cheikh Kanté Macky Matnaa Bayyi Thim rééw, Djapoo suxali Sénégal, andak Cheikh Kanté Djappalé Macky…

Seneplus

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here