XALIMANEWS : Bientôt un remède efficace contre le Coronavirus ? Tout semble le démontrer. Dans cette vidéo, le Dr Seydi confirme le professeur Didier Raoult qui avait soutenu que le traitement à la Chloroquine serait efficace. Le Professeur Moussa Seydi du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann révèle par la même occasion que l’hydroxychloroquine ou la chloroquine est utilisée dans le traitement des patients atteints du Coronavirus au Sénégal.

3 Commentaires

  1. Propos parfaitement compréhensible. Bravo à lui et à tout le corps médical. Et surtout qu’ils ne cèdent pas aux injonctions de politiciens qui leur auraient demandé d’arrêter. Qu’ils respectent leur serment d’Hippocrate de soigner. Ils méritent tout notre soutien pour avoir choisi cette solution sans attendre la levée de l’interdiction de l’OMS d’utiliser de la chloroquine, sans attendre les résultats des dits scientifiques, mais vrais criminels, choisis par le pouvoir français pour retarder l’utilisation de la chloroquine et multiplier les morts nécessaires pour terroriser les peuples.
    Quand le coronavirus passera, il doit y avoir beaucoup de gens à répondre devant les justices des humains pour leurs crimes, complicités de crimes, apologies de crimes, et surtout, surtout, profits des crimes.

  2. Non Prof Seydi ; il ne faut pas rompre le consensus qui fait toute la force de la médecine moderne. Il y’a des critères à remplir pour valider un médicament. Et pourquoi cette précipitation, alors que nous n’avons pas de cas graves et que le paracétamol règle le problème dans l’immense majorité des cas et à la portée de toutes les bourses. 

  3. Merci, Dr Seydi !
    Devant l urgence de sauver des vies, il nya pas a attendre un ndiguel ou sponsoring quelconque.
    En plus de cela, les malades dont la guerison est attestee ont certainement developer des anti corps contre le coronavirus.
    Comment pourront ils se mettre a la disposition de la communaute??
    Wassalam

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here