Drame à Demba DIOP “Une enquête administrative, sécuritaire et judiciaire”

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Si Macky Sall s’était gardé de lancer ses menaces, si le procureur s’était garder de passer un encart dans les médias pour annoncer qu’il s’auto saisit, et si la fédération fait exactement comme elle a fait (suspendre l’USO en attendant l’enquête), les sénégalais auraient moins souffert de ce drame. Parce que Macky Sall et son procureur réveillent trop de mauvais souvenirs, chez les sénégalais, pour pouvoir éviter d’ajouter à la douleur quand ils prennent le devant des médias pour se faire entendre dans le cas d’un drame pareil. Les sénégalais se souviennent de la tenue commando de Macky Sall, des promesses d’enquête et menaces de sanctions, à n’en plus finir. Quand une communication arrive à l’étape de saturation, il faut savoir la ménager. Et pourtant ça, Macky Sall le sait bien. Quand l’image de Jules Diop commence à détruire la sienne, il l’isole loin des médias. Quand l’image trop chargée de Latif Coulibaly joue sur la sienne, il l’isole loin des médias. Ce qu’il doit comprendre est que son image lui-même, Macky, à défaut de pouvoir être isolée, doit être modifiée par rapport à certaines attitudes. Devant un drame vécu par les sénégalais, un Macky Sall qui menace de sanctionner pour que justice soit rendue aux victimes, ajoute à la douleur des proches des victimes. Parce qu’il réveille de mauvais souvenirs, il rappelle des cas identiques où il a usé des mêmes menaces sans aucune suite.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here