Empêtré dans une sale affaire de corruption, le Shanghai Shenhua n’en finit plus de faire parler de lui. Pour tenter de retrouver du crédit, le club chinois a relancé le dossier qui l’oppose à Didier Drogba, transféré en début d’année à Galatasaray. Après avoir contesté cette mutation devant la FIFA, qui lui a donné tort, Shanghai assure cette fois avoir «des preuves évidentes» que l’attaquant ivoirien n’a pas respecté son contrat. «Nous sommes certains que le Shenhua a 99% de chances de gagner l’action en justice lancée auprès de la FIFA», a déclaré un avocat mandaté par le club, mardi dans les médias locaux. Les dirigeants n’ont eux pas souhaité faire de commentaire. Aucune date n’a pour l’instant été fixée pour la suite de la procédure.

lequipe.fr

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here