Mon cher frère,
Avant tout je respecte ton choix d’aller vers d’autres horizons, peut être plus fructueux pour toi.
Le jeu démocratique me permet de te concéder ce choix mais également me donne l’obligation morale de te répondre après t’avoir entendu sur les ondes de la RFM.
Quelques précisions méritent d’être apportées:
Moi ton frère qui te défendais bec et ongle face aux camarades de Fatick, qui te portaient des ambitions inavouées, me sens abusé de ma confiance, car ces derniers raison sur moi, ils te connaissent mieux que moi, tu as trahi Sitor Ndour, et maintenant le Grand Parti, et ont alerté que tu allais quitter un jour, parce que tu considérais notre parti, le Grand Parti comme d’ascension politique pour faire monter les enchères.
Et ce caractère qui m’a le plus déçu de ton départ, un bon débarras pour nous, car ne voulant pas ces personnes aux morales douteuses de fréquenter notre parti.
N’empêche tu restes un frère si seulement tu restes dans ta nouvelle prairie en assumant tes responsabilités et ne pas essayer de jeter du discrédit à notre parti comme tu l’as fait sur RFM. Là je ne te le permets pas.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here