C

Du faux-lion au faux-monnayeur  Le député qui a défrayé la chronique ces temps-ci dans le scandale des faux billets de banque excellait, semble-t-il,à ses heures perdues, au jeu de faux- lion ou ’simb.Il n’est.en vérité,que le reflet d’une caractéristique de son parti qui nage à longueur d’année dans le faux total : faux serment, fausse déclaration ,fausse facturation, fausses statistiques, vrai faux lion dormant, faux rapport de présentation de décret ,tout est faux chez ces .gens-là. L’homme qui a usé de faux billets ne se préoccupe pas des conséquences néfastes de son acte sur l’économie d’un pays pauvre, pourvu seulement qu’il se remplisse les poches. ,Membre d’un parti adepte de l’injustice et des accointances douteuses, à l’instar de cet avocaillon violeur et pédophile, sans foi ni loi et de fraudeurs du fisc et d’électricité,cet individu n’en est sûrement pas à son coup d’essai.Saviez vous que l’homme qui a éhontément fustigé Guy Marius Sagna pour son acte qui lui a valu la prison,cet homme,connu comme “l’ancêtre’’ des consuméristes , lui qui aurait dû être à la pointe de ce noble combat,n’est qu’un vulgaire fraudeur d’électricité? N’a-t-il pas été pris en flagrant délit par la Senelec ,délit relaté en son temps par un quotidien de la place avec comme preuve la photo des branchements illégaux ? Le rôle néfaste qui lui est dévolu a été bien illustré par un journaliste :”son travail consiste à consommer les consommateurs.”Un autre trait distinctif de ce parti est la tendance à accorder la part belle aux transhumants dont le prototype est cet ancien Premier ministre,qui , à l’heure actuelle,aurait dû être fusillé selon sa propre logique;il est,au dire de la LD couchée,”le plus nul des Premiers ministres jamais nommés au Sénégal.”En plus d’accueillir ces mange-mil à bras ouverts,leur Chef ,un homme aux slogans creux ,voue une haine viscérale aux intellectuels qu’il passe tout son temps à mettre en prison : Adama GAYE,Babacar DIOP,Guy Marius SAGNA…Cela remet en mémoire cet officier nazi Hermann Goering qui détestait tellement les intellectuels qu’il dégainait son pistolet dès qu’il entendait le mot “culture”.Et la comparaison n’est pas osée.Cela se comprend quand on est dans un parti où les membres,surtout les députés, se distinguent par une sécheresse intellectuelle désespérante.Jamais, assemblée nationale n’a été aussi veule et ignare au Sénégal. De vrais philistins ! Et on est plus choqué encore quand on entend des niaiseries du

genre : «il faut interdire la candidatures de ceux qui ont été radiés de la fonction publique ! »Je passe sous silences les inepties de « Ndiaye illimix »Les multiples souffrances endurées par les Sénégalais durant sept années feront qu’ils auront à réfléchir deux fois avant de voter en 2024 pour un candidat qui sente l’odeur même de l’APR. 

                       Yatma DIEYE professeur d’anglais

2 Commentaires

  1. Waw Mr dieye en peu de mots vous avez résumé la doctrine de l’apr. La raison qui pousse les Sénégalais à la non violence, est l’amour de la République. C’est pas qu’ils ont peur d’être ‘mate’ dixit ce PM et ‘avocat’ après moult cartouches. Le réveil sera brutal pour ces apprentis gouvernants

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here