XALIMANEWS: A quelques encablures de la joute présidentielle du 24 février, le candidat Macky Sall déroule son plan de campagne. En bon élève d’Abdoulaye Wade ,il le surnomme « tournées économiques » alors que ,d’après ce que l’on voit sur le terrain ,seul le nom est « économique  » mais c’est plus politique. Officiellement, il ne peut battre campagne qu’à 21 jours des élections comme le prévoit la loi mais les hommes politiques sous nos cieux ont mille tours dans leurs  sacs.
D’abord, cette tournée est stratégique et ciblée, la petite côte puis le sud,le chef de l’état va y faire 5 jours durant entre inaugurations et promesses qu’on pourrait qualifier « électorales « .Sur Kor Marème n’a pas lésiné sur les moyens, c’est une vraie politique qui est déployée pour déblayer la zone. Nos sources, nous signalent que pas moins 48 voitures, de grosses cylindrées sont mobilisées pour les « tournées économiques « .
Sans tambour ni trompette, le candidat Macky Sall pour un second mandat au soir du 24 février 2019. Pendant ce temps, l’opposition se crêpe le chignon pour des problèmes de leadership entre Wadistes, Sonkoistes et Idystes alors la véritable demeure le candidat Macky Sall. En bon stratège, le candidat Macky sillonnera les coins les plus reculés du pays comme il l’avait fait en 2012 pendant que les autres opposants faisaient le pieds de grue au niveau de la place de l’obélisque.
La machine du Macky est branle, l’opposition sera-t-elle capable de l’arrêter? That is question.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here