XALIMANEWS : Le ministre conseiller en communication du chef de l’Etat s’est prononcé sur le scandale pétrolier qui défraie la chronique au Sénégal depuis quelques semaines. Sur le plateau de tv5 monde, El Hadj Hamidou Kassé a contesté les chiffres avancés dans cette affaire. « Les seuls chiffres dûement établis sont les 250 millions découlant de la transaction entre Timis et BP et la part du Sénégal sur le brut dans la phase de l’exploitation, entre 40 et 56%. Tous le autres chiffres relèvent des spéculations.

13 Commentaires

  1. A mon avis, sauf convocation d’Aliou Sall, les auditions auprès de la DIC et de la brigade de recherche ne sont plus d’aucune utilité, dans la mesure où, pour la première fois depuis le début des révélations de la BBC, les autorités Sénégalaises viennent de faire des aveux sur les 250.000 DOLLARS US virés dans les compte de la société d’Alioune Sall ( AGRITRANS) et non AGITRANS comme indiqué par le ministre Kassé qui n’était pas du tout à l’aise dans la lecture de se notes. A dire vrai, j’en ai eu des larmes aux yeux après les aveux de Kassé. J’attends de savoir maintenant, qui du président, d’Aly N’gouye N’diaye ou Aliou Sall lui-même aurait demandé à Kassé d’avouer une bonne fois pour atténuer la clameur du peuple Sénégalais qui ne les lâche plus depuis deux semaines.

  2. J’ai honte de voir ce monsieur refusant de regarder DIEU qui EST en face de lui et mentir de façon triste pour d’autres…Cest Comme s’il n’avait plus d’ame….
    Je plains ses descendance et ascendance

  3. Pays où les gens palabrent trop et n’agissent pas. Quand vous laissez une souillure vous diriger, c es t que vous le méritez. imaginez une minute un pays où le président commet un crime tel que celui commis par ce fils de pute, ce président ne serait pas président pour longtemps et en tout cas ne ferait pas de conseil des ministres avec nominations etc. ce que l’enfant de pute et son frère ont fait est simplement criminel. Un peuple qui ne sait pas se faire respecter par ses dirigeants est véritablement à plaindre… un peuple qui se laisse voler son avenir parce qu’il a peur des misérables en face avec matraques et lacrymogènes, un tel peuple est foutu.

  4. Il faut ajouter que même sur le partage de production, on essaie de tromper les Sénégalais en donnant des pourcentages qui ne signifient pas la réalité. Il faut dire qu’à partir de tant de barils sortis, le Sénégal aura tant et pas dire : » le Sénégal va avoir entre 40 et 46%. Dès les premiers barils, l’exploitant va prendre 75% pour se rembourser ses dépenses que lui même a évaluées, et on ne nous dit pas pour combien de temps cette situation va durer. Le Sénégal peut n’avoir que peu de la production pendant au moins vingt ans pace que l’exploitant va se rembourser. C’est pareil pour le gaz entre le Sénégal et la Mauritanie, les deux pays vont se partager 10% octroyés par l’exploitant à parts égales, donc 5% pour chaque pays. Tout le reste n’est que mensonge !

  5. Plus besoin de discuter, il est clair maintenant que le transfert est réel. Quelle honte! Au peuple sénégalais de prendre ses responsabilités maintenant et cela ne semble pas être le cas. Il faut rejoindre Y en marre dans la rue au lieu de leur chercher des lacunes. Dans une démocratie, Macky Sall aurait démissionné ou serait destitué.

  6. Hamidou c’est grave ce qui lui est arrive .J’ai pitie de lui.Je pense a lui en ayant une lucarne pour l’avenir. C’est ahurissant qu’il s’expose a sortir de gros mensonges,lui qui se dit marxiste leniniste,bay Fall de la revolution ethique et politique en permanence, se retrouve entrain de debiter en mondiovision des mensonges aussi humides que ceux defeques dans le plateau de Tv5.
    La lecon,cest qu’ils doivent comprendre que la verite est connue de tous.Les questions anaphoriques et les insistances de la journaliste montrent que la verite est connue a l’internationale.Regardez le ridicule des reponses de Kasse sur le rapport de l’Ige qui a fuite, dont il niait l’existence pour finalement l’accepter sans contester ses cinglantes recommandations qui demandaient au rouge de ne jamais attribuer ces contrats a Petrotim. Lui,disant que le president a commande un rapport, quil n’a jamais recu et dont les conclusions ne l’engagent pas parce qu’il a d’autres sources d’appreciation.Mon Dieu ou sommes nous?Ensuite un second gros mensonge consiste a dire que le president etait oblige de mentir,de trahir,de prevariquer en avalisant tout ce que le maudit couple biologique pere et fils,Wade et Meissa avait monte comme dossier scandaleux. C’est archifaux, aucun contentieux ne peut decouler d’un contrat dont l’approbation n’a pas ete acte par le President de la republique. Donc chaque fois que deux cochons se liguent avec je ne sais quels autres cochons ,le President doit avaliser.Archifaux,les lois senegalaises subissent la hierarchie des normes, les contrats obeissent a une reglementation universelle a laquelle nous avons souscrite. Donc sous ce rapport, aucun tribunal arbitral ne peut condamner le Senegal pour avoir sursi a des contrats vereux qui spoliaient le Senegal.Last but not the least, sir Hamidou trouve normal la position politique et administrative de Aliou Sall.Il dit aucune loi promulguee n’empeche que ce patapouf de frere du president patapouf MS ne soit promu a ce degre.Ou est la decence?Quand meme Hamidou a t’il oublie que ce sont les accusations de devolution monarchique du pouvoir qui ont envoye Wade a Versailles.Et Macky lui mene n’a t’il pas fait campagne sur cette vague?
    Hamidou vous serez rattrapes vous et vos pairs.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here