Comment faire de la publicité sur xalima.com ?
Publie le: lundi 10 décembre, 2012

El Hadji Mansour Mbaye, micro-central de Tivaouane : « Comment le secret a été gardé de 1 h à 6 h du matin »

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Pour avoir pris part à la réunion nocturne tenue dans la chambre à coucher de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Ibn, quelques minutes seulement après la disparition du Khalife général des Tidjanes, le grand communicateur traditionnel, El Hadji Mansour Mbaye, témoigne, en exclusivité, pour « Le Pays au Quotidien ».

« C’est nuitamment que nous nous sommes réunis dans la chambre de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine. Alors que nous nous apprêtions à aller au Gamou annuel du Dahira Al Abrar organisé pendant des années durant par le Khalife général, Serigne Mansour Sy avant qu’il ne confie cette mission à son secrétaire, Serigne Abdou Aziz Al Amine. J’étais avec Serigne Moustapha Cissé. C’est lorsque l’heure d’aller à la manifestation a sonné que la nouvelle est tombée. En présence des grands dignitaires de la Tidjania, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine nous a rappelé sur un ton solennel ceci : « De saints hommes de Dieu (Mohamed (Psl), Cheikh Ahmet Tidjane Chérif, El Hadji Malick Sy, Serigne Touba, Mame Limamou Laye, Cheikh Bouh Kounta Ndiassane ont été rappelés à Dieu. Ne soyez donc pas ébranlés par la triste nouvelle. Notre grand-frère, ami et Khalife a quitté ce monde ».

Omerta

« Il était 2 heures du matin. Nous avons ainsi décidé de garder le secret, le temps de gérer le Gamou. Serigne Abdou m’a demandé de faire comme si de rien été. Il m’a demandé d’ouvrir la cérémonie comme d’habitude. Il m’a instruit d’introduire ensuite Mansour Sy, le ministre envoyé par le président Macky Sall, avant de donner la parole aux sentinelles de la zawia Seydi El Hadji Malick Sy de Dakar. Serigne Abdou nous a demandé d’être très brefs. Nous savions que si la nouvelle avait été annoncée, le Gamou serait sens dessus-dessous. C’est ainsi que nous avons pris la décision d’en informer les talibés au petit matin. Nous avons gardé le secret jusqu’à 4 heures. J’ai pris la parole à la fin pour saluer, comme si de rien n’était, le travail abattu par Serigne Mansour Sy depuis qu’il est à la tête du Khalifat. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a, pour sa part, remercié le président Macky Sall pour son assistance dans la prise en charge médicale du Khalife, formulé des prières pour les talibés avant de clôturer le Gamou ».

Témoignages

« Nous avons perdu un homme de Dieu qui a toujours œuvré pour le raffermissement des liens familiaux. Nous avons perdu un homme qui s’est abreuvé aux sources intarissables des connaissances de son père, Khalifa Ababacar Sy. Nous avons perdu un homme éduqué par Serigne Alioune Guèye. Nous avons aussi perdu un homme que Serigne Mansour Sy, son homonyme, respectait beaucoup au point de lui confier, dans les liens du mariage, sa fille aînée, Soxna Fatou Sy. Nous avons perdu un maître qui faisait de la transmission du savoir un sacerdoce, qui a été le gardien de la religion musulmane et une sentinelle des Daaras (écoles coraniques). J’ai perdu celui qui m’avait donné la place que ses illustres aïeux avaient attribué à mon défunt père Ahmadou Mbaye Maodo. En somme, nous avons réussi à garder le secret de la disparition du Khalife jusqu’au moment où l’information devait être partagée ».

Le Pays au Quotidien

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

El Hadji Mansour Mbaye, micro-central de Tivaouane : « Comment le secret a été gardé de 1 h à 6 h du matin »