Un monument s’est effondré

Ousmane Sow n’est plus !

Grand tu fus, que dis-je tu es

Cher Ousmane silencieux en dehors de ton talent

Tu a rendu à l’Afrique, sa gloire dans un monde qui l’ignore

La taille des sculptures qui dessinent les ruptures de l’air

Force le regard à se poser sur les formes

De tes indescriptibles belles créatures reflétant le monde.

Ousmane Sow poulo, te voila 81 ans après

Le premier cri, rendu au Ciel que tes héros toisent.

Tu voici devenu esprit, manne et père invisible

Te voici Sow poulo sur la crête des ancêtres,

Te voici, Ousmane, cher Ousmane,

Vêtu de la parure noire des nobles immaculés

Te voici , Ousmane, nous laissant ton héritage

Que nous essayerons de mériter tant il lia le monde au monde

Un géant s’est effondré , le baobab Ousmane s’est enraciné.

ton petit frère et admirateur

Dr Massamba GUEYE Massamba Lba Guèye

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here